Témoignage de :

ENFANTS HANDICAPÉS VICTIMES DES MESURES COVID

9 août 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Comment "résumer" la situation de nos enfants handicapés, notamment dans les institutions diverses : port du masque obligatoire sur des enfants porteurs de troubles autistiques, PCR à gogo dans les internats, isolement des jeunes ...déshumanisation totale d’un secteur de travail "dans l’humain".

Personnel masqué... plus de visage, plus de sourires, plus de contact physique (câlins) avec nos enfants ! On ne se touche pas ! Pression vaccinale exercée sur les parents... ainsi la plupart des jeunes sont vaxx. Fin d’année dernière ma fille, traumatisée par le port du masque, a refusé pendant près de 3 mois d’aller dans son groupe d’accueil de jour, qu’elle adorait pourtant !

Notre médecin traitant depuis 16 ans a refusé de me faire une dispense de port de masque pour elle.
Il m'a proposé comme solution de la vaxx covid ! Refus net de ma part, résultat : plus de prise en charge pour elle ! J'ai changé de médecin, trouvé un psy compréhensif qui m’a fait cette dispense.

À l’institution on m'a accusée de la mettre en danger car je demandais son retour sans masque ni vaxx et que je refusais tout test sur elle ! J'ai tenu bon. Aujourd'hui elle y va sans l’un ni l’autre, mais après des mois de solitude totale pour nous deux…Je suis maman solo. Je n'en veux pas au personnel, ils sont pris en otage, et c'est ainsi que certains, paniqués à l’idée de mourir, ont perdu tout sens du discernement à un moment donné. Ils se soumettent simplement.

À noter que tout le personnel double vaxx ainsi que les enfants et jeunes vaxx sont tous tombés malades ! Une hécatombe. Ma fille a réintégré mi-janvier dernier, nous sommes tombées malades en avril dernier. Aucun test, je refuse même pour moi, de rentrer dans ce système fou !

Nous avons eu un peu de fièvre, mal à la gorge, mal de tête "bizarre" et grosse fatigue. Sans PCR ma fille a simplement été traitée pour angine avec de l’amoxicilline. Nous n’avons plus accès à l’hôpital pour son suivi dentaire non plus, puisque pas de "Ausweiss".
Nous avons dû aller aux urgences récemment, car elle souffre de gastrites avec de grosses douleurs.
Porteuse de troubles autistiques elle ne sait pas gérer les douleurs. Mauvais accueil du médecin des urgences car venues par nous-mêmes, il y a "un tri à présent" a-t-il dit ! Déshumanisation totale de certains soignants -pas tous- qui sont restés dans le système. Moi-même aide-soignante toute ma vie, arrêtée depuis, et à la retraite à présent, je ne me retrouve plus dans ces "soignants " là.

Il y a plus de tristesse en moi, que de colère, pour eux. J'ai l’impression d’évoluer dans un monde parallèle dans lequel je suis, mais sans en faire partie. J’espère. Je voudrais voir l’émergence du monde nouveau, avant de quitter celui-ci. L’idée de laisser ma fille sans moi, pour la protéger, dans cette société-là, m’est insupportable. Tant que je suis là, je continue la lutte pour elle. À la grâce de Dieu nous y parviendrons avec tous ceux qui ont ouvert leurs yeux !

Les parents de jeunes porteurs de handicap se soumettent également et se taisent, car ils ont besoin d’aide pour leurs enfants. Ils sont otages du système comme le personnel.
Cette société actuelle s’apparente vraiment à l’enfer...
Vous ne trouvez pas ?

Courage et pensées d’amour à tous.

Défilement vers le haut