Témoignage

Episode psychotique d’un étudiant

Bonjour, je m'appelle François je suis aujourd'hui étudiant en master de philosophie à Nancy. Le confinement a été pour moi un calvaire. J'ai dû accomplir des travaux à distance tout en souffrant
de douleur à la mâchoire sans pouvoir consulter de stomatologue à cause du covid 19, et les douleurs m'inquiétaient de plus en plus.
Mes rapports familiaux avec ma mère, professeure, contrainte à
travailler à distance, ont été profondément détérioré pendant le confinement car nos nerfs étaient pour tout deux soumis à rude épreuve. En rentrant de vacances précipitamment pour un examen de
ma sœur jumelle au mois de juillet, j'ai développé un épisode psychotique (probablement issu de mes peurs de retrouver mon environnement que je ne pouvais plus supporter), épisode qui n'a
été traité que 4 semaines après son déclenchement. Heureusement je suis aujourd'hui traité et mes rapports avec ma mère ce sont améliorés. Mais les difficultés en concentration résultant de mon
épisode psychotique m’ont empêché de poursuivre normalement les examens de M1. Ayant peur pour mon avenir aussi bien professionnel qu'affectif, je suis parfois traversé par des idées noires.
J'espère avec ce témoignage montrer l'impact que ce confinement a pu avoir sur la psyché humaine et contribuer en tant qu'animal politique (bien que notre gouvernement ai oublié cette simple vérité.) à la résistance contre la folie humaine qui s'installe .

F.G.

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Aller au contenu principal