Témoignage

Et sinon, on soigne le SARS-CoV-2 comment ailleurs ?

Il y a quelques semaines notre fils et son amie qui ont respectivement 30 et 25 ans ont été testés positifs au covid19, test effectué parce qu'ils ressentaient des symptômes : perte de goût, et état grippal..
Suite au test ils ont eu une visio-consultation avec leur médecin.
Le tout a résulté en tout et pour tout à cette prescription :
« faites une liste de tous vos contacts physiques pendant la semaine précédente, et restez isolés chez vous pendant une semaine. »
Aucun traitement, aucune vitamine prescrite. Et bien entendu un test à refaire au bout de ce laps de temps.
En l'occurrence les enfants sont jeunes et forts, ils ont fait une cure de vitamines et se sont vite remis (hormis la perte de goût qui a perduré assez longtemps).
Malgré la colère et le désarroi ressentis sur le coup,  les choses sont vite rentrées dans l'ordre, et notre ressentiment s’est vite émoussé.
Cette fois-ci c'est mon beau père qui est contaminé ..
Après avoir ressenti les symptômes de ce qu'il pensait être une crise de paludisme (il est impaludé depuis ses vingt ans), il a été testé positif au covid pas plus tard que le 8 décembre (2020..).
Et que lui prescrit-on ? « Prenez du paracétamol, et restez chez vous isolé de votre femme pour éviter de la contaminer »  ....?

Sachant qu'ils ont respectivement 84 et 88 ans et qu'elle souffre d'un asthme chronique depuis des dizaines d'années...
Non seulement on ressent du désarroi, mais également une intense colère et un sentiment d'impuissance totale …
Si par malheur cela devait se passer moins bien pour eux que pour nos enfants, le jour où il sera décidé de leur administrer un traitement, il sera peut-être déjà trop tard.

Nous, nous habitons en Afrique, au Congo (depuis 17 ans)... Ici le fameux traitement discrédité en France est prescrit dès le résultat positif au test PCR.
Bien sûr, il faut être testé positif pour pouvoir bénéficier du traitement. Et vous devez également rester en quarantaine à domicile jusqu'à obtention d'un résultat négatif au test.

Je ne vais pas me permettre plus de commentaires, je ne fais pas partie du corps médical.
Je cherche juste à témoigner de manière factuelle, et faire entendre ma colère contre un système de santé qui en France, dans le cadre de cette épidémie, va exactement à l’encontre de sa raison d'être : porter assistance et soigner…

Là vous êtes abandonné à votre sort, et advienne que pourra !

Sophie Davranche, 58 ans

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Aller au contenu principal