Témoignage de :

Extorsion de consentement vaccinal Mineur de 12 ans en ski études

15 décembre 2021

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Bonjour, Mon fils est en 2ème année de ski étude au collège, ce qui implique des entraînements sportifs en station tous les mercredis, samedis et dimanches ainsi que 6 jours sur 7 pendant les
vacances scolaires, et cela sur les 5 mois de saison d'hiver.
L'obligation du pass sanitaire aux remontées mécaniques, ainsi que la diminution de validité du pass à 24h nécessiterait qu'il fasse un test 3 fois par semaines et 6 jours sur 7 pendant les vacances scolaires. Imaginez vous le planning de rendez vous à la pharmacie de la station et l'état de ses narines au printemps? Sans parler de sa colère de subir cela, de ma colère de lui infliger ça ? Du risque que représente l'intrusion d'un corps étranger dans les sinus aussi
souvent. Ça fait des semaines qu'il me réclame le vaccin, sans mesurer le risque à court, moyen ou long terme! à 12 ans, il ne voit que ses copains vaccinés qui ne subissent pas ça !

Alors que faire aujourd'hui ? l'enlever du ski étude ? c'est toute sa vie et son rêve depuis l’âge de 3 ans ? lui raboter les sinus sans arrêt pour qu'il m'en veuille tout le reste de ma vie? Je suis perdue ! je ne dors plus la nuit!! je retourne tous les textes, les notes juridiques, les reportages dans ma tête mais en vain, la guillotine est sur notre tête et je me sens contrainte à lâcher. J'ai fait un courrier au Maire, à la gestion de la station, du club de ski, du ski études pour demander leur aide;;; mais quel intérêt ? la station vient d'ouvrir après une saison morte, elle est blindée de monde, on fête les 50 ans de la station alors le souci de pass de mon fils n'inquiète que moi... Je vais devoir céder, je repousse, je repousse mais je ne peux plus tenir. Si je dois passer à l'acte pour mon fils, je pense que j'irais porter plainte, Ça sera mon prochain travail de la nuit, préparer mon argumentation de plainte dont l'extorsion de consentement sera le fil conducteur. Merci de m'avoir lue !

Ghislaine -
Isola 2000 –

Défilement vers le haut