Témoignage

Frayeur visionnaire

D'une pensée terrifiante qui s'est immiscée en mon esprit !

Depuis quelques mois s'est immiscée, s'est insinuée et s'est structurée en mon esprit une pensée d'avenir pour la France au cours des douze prochains mois.

Et cette pensée me terrifie de deux façons.

Tout d'abord, elle est du même ordre que celle que j'ai déjà vécue lorsque j'habitais à Nice : la montée souterraine de la violence terroriste islamique, dont on se souvient qu'elle accoucha du massacre de la Promenade des Anglais un soir de feux d'artifice. Or, en dépit de m'en être confié à un officier de police quelques années auparavant et que je n'avais pas été été considéré comme crédible : j'en déduisis alors que le sang coulerait, inexorablement ; qu'un attentat se tramait.

Je me souviens qu'un soir de 2016, alors à Chinon je répondais -"Non" à un couple d'amis qui me proposait d'assister aux feux d'artifice au pied de la Colline du Château : -"Aucune garantie de sécurité n'est assurée à quiconque parmi la foule".

Imaginez ma fracture intime lorsque 86 personnes furent assassinées ce soir-là à Nice, des centaines d'autres blessées, horriblement meurtries dans leur chair, dans leur cœur et dans leur âme ...

C'est une même frayeur visionnaire qui m'étreint aujourd'hui, quoi que je guette sans cesse des signes que cette fois-ci, bienheureusement je me tromperais.

Cette frayeur porte sur la prochaine campagne politicienne que le Président actuel mènera pour sa réélection.

À l'analyse de sa méconnaissance des Peuples de France, à l'analyse de sa gestion brutale de "la crise des Gilets jaunes", de ses amitiés obliques et sournoises, de la financiarisation spéculative et outrancière de la vie économique et sociale, de la corruption systémique qui a gangréné tous les acteurs jusqu'au plus présent de nous c'est-à-dire local, de son refus de prioriser notre santé (interdiction des traitements préventifs et curatifs du Covid-19 20 21 : hydroxychloroquine, azythromycine, ivermectine, ...), de son délire clinique de "transcendance messianique" par de pseudo vaccins opportunistes : aussitôt que ce misérable Président chutera, il emmènera à sa suite le Pays tout entier dans le chaos par les larmes et par le sang.

En somme, les dés sont jetés : ils roulent, ils roulent, ils roulent depuis plus d'un an, déjà ... Et, ce que ce Président est parvenu à détruire par sa démence était le charme délicieux, indicible, merveilleux de vivre en France.

Or, le pire reste à venir. C'est bien ce qui m'étreint et m'effraie ; sans connaître toutefois où, quand et comment la tragédie se jouera dans ses allures les plus dramatiques, encore plus dramatiques que les victimes de cette pseudo épidémie.

Emmanuel Macron n'aime pas les Français car ceux-ci ne souhaitent pas lui appartenir ; et souhaitent ne pas lui appartenir.

Ainsi, ce Président a conclu ce pacte effroyable avec les armes dont il dispose par le sang et les larmes : il a décidé de se venger des Peuples de France. Les posséder, quoi qu'il en coûte. Les posséder pour les détruire, par un cinglant complexe d'emprise sanglante.

Mais, j'ose espérer me tromper, sachant que RéInfoCovid et l'IHU-Marseille œuvrent et aident à dénouer notre si mauvais sort.

Entretemps, d'une nature plutôt joyeuse, débonnaire et insouciante, j'éteins quelque temps mon idée noire puis replonge allègrement, presque par inadvertance dans les arcs-en-ciels de mes tableaux pour dépeindre quelques reflets enchantés de mon âme. Quelques rares visiteurs me saluent, me félicitent, me remercient de leur en offrir le spectacle. Rien que ce spectacle, surtout ce spectacle.

Car, et tandis que mon atelier-galerie est catalogué comme non-essentiel à la survie de la Nation ! je sais que rien ni personne ne pourra me convaincre que cet atelier-galerie ne fut essentiel à moi-même. Et le moment d'une visite : ne soit essentiel à mes visiteurs.

Très cordialement vôtre,

Jean Grolaux dit Sentrais

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Aller au contenu principal