Témoignage

Isolement à vie sans jugement

Qui parlera pour les seniors résidants en EPADH, condamnés à l'isolement à vie sans jugement, abandonnés par leurs proches, souvent sans comprendre pourquoi, jusqu'à la mort ?

 

Un résident a en moyenne 3 ans de vie de reste à vivre.

Il est évident que beaucoup sont morts sans voir la fin du confinement...

Finir ses jours isolé pour ne pas mourir alors que la fin du voyage n'a jamais été si proche et si certaine, vivre l'abandon sans en comprendre les raisons car les troubles cognitifs sont fréquents à un âge avancé. Diraient-ils merci si on leur demandait leur avis?

 

Quel ressenti pour les familles qui auraient aimé reprendre leurs parents mais ne peuvent pas et doivent aussi se résigner ?

Et cerise sur le gâteau, mais peut être que je délire, ils ont été les premiers cobayes pour le vaccin...

 

J'ai de la chance, ma mère est décédée au début du confinement

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal