Témoignage

Isoler pour protéger , est-ce la bonne solution ?

Il s'agit du décès de la mère d'un ami (97ans). Ce décès est dû au Coronavirus, mais interpelle.

Cette personne a été hospitalisé il y a environ un mois suite à une chute. Elle a été soignée en hôpital, toute visite était interdite. Pendant l'hospitalisation, elle a "attrapé" le Coronavirus, elle est décédée le mois suivant son hospitalisation. Ce qui est inadmissible, c'est que pendant ses 28 ou 30 jours d'hospitalisation, aucune visite n'a été possible.

Avant l'hospitalisation, son fils passait au minimum une fois par semaine. La dernière semaine de sa vie, elle s'est laissé mourir, ne voulant plus s'alimenter.

Dans quel monde vivons-nous ?

Nous pensons protéger nos proche en les isolant et c'est lors de cet isolement qu'ils sont contaminés (a priori). Nous interdisons les liens sociaux (primordiaux à la vie) dans les derniers mois de vie d'une personne. Ne sommes-nous pas en mesure de prendre nos propres responsabilités ?
L'isolement de cette personne n'est-elle pas un des paramètres ayant entraîné son décès. Ou plutôt, n'est-il pas un paramètre ayant empêché sa guérison. Les personnes prenant ces décisions d'isolement, comment vivraient-elle un isolement de leur proche de plus de 3 semaines ? Il serait intéressant de leur demander de se prêter à ce petit jeu tout en étant en bonne santé et regarder à la fin des 3 semaines leur état psychologique. Les médias parlent d'études randomisées, qu'ils en fassent sur des gens seins.

Moi-même, je ne le supporterais pas.

 

Eric

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal