Témoignage

Je pleure, je crie

Je suis psychologue en pédopsychiatrie, le nombre de demandes augmente considérablement pour violence intrafamiliale, tentative de suicide.

Je crie et je pleure car je suis la seule dans mon service à refuser de porter un masque en permanence.

J'ai peur car mon enfant va bientôt avoir 6 ans, je refuse qu'il porte le masque. J'ai peur qu'aucun médecin accepte de me donner une exemption médicale.

J'ai peur de devenir un individu de seconde zone car je ne veux pas être vaccinée.

Je crie car je ne sais pas si la semaine prochaine je pourrais partir en vacances à cause d'un risque de reconfinement le 6 mars. Mes chères vacances que j'attends pour me ressourcer. Oui on a tous besoin de pause, nous ne sommes pas des êtres qui travaillons, mangeons et dormons. Je ne suis pas un robot. J'ai des besoins, des émotions. Depuis 1 an bientôt, nos besoins, émotions sont étouffés sinon nous sommes hors la loi. 

Je crie car je suis la seule dans la rue à marcher sans masque. Comment peut-on penser que l'on pourrait se contaminer dans la rue ? Le virus a t-il des pouvoirs magiques ?

Je crie car aucun parent ne se révolte dans l'école de mon enfant pour s'opposer au port du masque.

Je rêve de me rassembler devant la marie de ma ville pour éveiller les consciences.

Je rêve de vivre

Je rêve de ne plus me sentir hors la loi

Je rêve que les gens dans la rue lèvent leur masque 

Je suis étrangère à ce monde. Je ne le comprends pas. Le virus tue 0,05 pourcent des malades. POURQUOI TOUTES CES MESURES ???

Répondez moi Messieurs les dirigeants?

 

P. Une citoyenne

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal