Témoignage de :

Je veux croire ce matin

13 avril 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Je veux croire ce matin que, non, les Français ne sont pas guéris de cette
blessure infligée depuis deux ans à vivre dans la peur, dans l’incohérence
des décisions qui ont bouleversé leurs vies et leurs familles, dans la
contrainte de s’adapter sans cesse pour sauver leurs peaux, tout en
essayant de garder leurs repères, leurs piliers, leurs valeurs affichées au
fronton de leurs maisons du peuple « Liberté, Égalité, Fraternité ».
Je veux croire ce matin que l’expression de leurs traumatismes, c’est
l’expression de ces votes qui en disent long sur l’empreinte laissée à
jamais par leur bourreau.

Je veux croire ce matin, qu’il faudra du temps, beaucoup de temps, pour
que les plaies des Français soient pansées, qu’ils cessent sans crainte de
mettre des masques partout où on ne les a plus rendus obligatoires, qu’ils
cessent sans culpabilité de se faire tester au moindre rhume, à la moindre
bronchite ou grippe, pour qu’avec détermination et conviction, ils ne
cèdent plus à l’injonction d’un 4ème rappel d’une substance
expérimentale qui n’a rien d’un vaccin, sémantique oblige, pour qu’ enfin,
les yeux et le cœur grands ouverts, ils comprennent que rien n’est normal
dans tout ce qui s’est passé depuis deux ans.

Je veux croire ce matin qu’il y a beaucoup plus de blessés qu’on ne le voit
dans cette guerre, dont l’initiateur n’a pas dit aux Français que c’était lui,
leur ennemi, la marionnette au service de ces marionnettistes bien
planqués derrière l’estrade du théâtre du monde.

Je veux croire ce matin que c’est de temps dont nous avons besoin pour
réussir à remettre l’Humain au cœur de nos vies, tous ensemble, pour ne
plus jamais vivre ça.

Le 11 avril 2022

Défilement vers le haut