Témoignage

Je veux juste qu’on me soigne

Je m'appelle Céline. 48 ans.

Si j'écris aujourd'hui, c'est parce que je me sens tellement seule...alors pour m' aider, je vous témoigne cette année de folie!

Je débuterai par, merci à Vous, Martine Wonner, Ema Krusi, Carlo Brusa, Jean Jacques Crèvecoeur, et j 'en passe...Heureusement que ces personnes sont là dans l'échange et le questionnement...

Pour ma part, l'échange devient pratiquement impossible, même avec mon médecin  généraliste...C'est à devenir folle et désespérée...Sans parler des amis qui me reprochent le non port du masque...Me voici devenue complotiste parce que j'ai osé exprimer mes questionnements et mes convictions.

J'avoue que malgré mon optimisme certain, je suis plus que fatiguée de vivre dans ce monde que je ne comprends plus du tout.

J'ai traversé une vie, plus que difficile, qui m'a permis d'atteindre une grande richesse: celle de vivre dans la conscience et pour l'essentiel avec la nature en tout sens. Aussi, je suis normalement
très sportive...

Toujours malade, à ce jour, suite à une attaque virale que personne n'a pu définir, je suis définie comme: suspect avérée de la Covid 19 ...Ce, depuis le 14 mars 2020...3 mois couchée complètement seule, sans soin, ni soutien...Heureusement, si je puis dire, ma sœur résidente à Milan, malade, ainsi que ma psychologue clinicienne malade aussi, ont été et sont encore là dans l'échange de cette chose que le nomme à ce jour la Covid !

J'ai vécu assurément tous les symptômes,  avec la compréhension avant tous les médecins de ces problèmes circulatoires et intestinaux... L'avantage d'être dans la conscience avec son corps ! On ne m'entendait pas quand je disais : mon cœur ne suit pas...

Se retrouver devant des médecins, infirmières, ambulanciers, urgentistes qui vous prennent à la légère car le test reste négatif !!! Alors ? Allez hop ! Dehors ??? Rentrez chez vous et ce par vos propres moyens car comme il n'y a pas d'hospitalisation vous n'avez pas droit au taxi ambulance !!! 30 km de mon patelin... Puis vous êtes à 90 % d'o2, il y a plus grave madame !!! Alors que les urgences étaient vides...

A l'ouest d'Eden ! Me voici sur le trottoir !!! De plus, au début, moi-même je ne comprenais rien...Ma tête ne répondais plus...

Lors de ces allers retours aux urgences, j'ai entendu ce genre de chose:

-c'est le stress madame

-vous êtes en pleine dépression madame

-vous faites une crise de tétanie madame

-allez sur internet, il y a des cours de yoga!!!

-vous faites de la tachycardie due au stress

Alors, que, juste je n'arrivais pas ou plus à respirer, mon cœur sortait de ma poitrine tellement il battait la chamade...

Aujourd'hui, j'ai demandé un mi-temps thérapeutique pour ne pas devenir folle et survivre non pas au virus mais/et à cet enfermement dans lequel on m'a mise malgré moi, et j’ose le dire.

On continue à me soigner de la même manière : NE PAS ME SOIGNER ...

Dernièrement, en Décembre 2020, alors que j 'avais qu'une simple bronchite... Oui, je sentais très bien que ce n'était pas comme la Covid... Ben non, comme d'habitude on ne m'écoute pas!!! On me sort direct le test PCR !!! Sans m'avoir consulté physiquement !!! Et là, pour la première fois, j'ai commencé à dire NON/STOP...J'ai réclamé un autre test moins intrusif ... J'ai dû me justifier alors prise de sang... On me dit alors 14 jours chez vous alors !!! Ne voyez personne !!!

(AHAHAHAH la bonne blague !!! Cela fait depuis mars que je suis en arrêt incapable de ne rien faire comme seuls compagnons : fatigue et manque de souffle... Avec en permanence des allers/retours d'autres symptômes connus, sans voir personne ! Aujourd'hui, j'ai fait le choix de vivre des retours de symptômes seule car de toute façon on ne m'entend pas.

On m'a donc laissé retourner chez moi avec du paracétamol !!! Une semaine plus tard bloquée au lit avec un torticolis invalidant, des douleurs indéfinissables et une toux carabinée...Je retourne chez le généraliste pour l'obliger à constater mon état et ce par mes propres moyens...

1 h d'attente...À la visite, on me rétorque ... à ben oui gros torticolis...et Oh oui c'est en effet une bonne bronchite !  5 jours d'antibiotiques et opium/paracétamol, décontractant musculaire... On en était là ... Petite bronchite au départ... 3 semaines de lit et de douleurs en plus du reste !!!

On en est là ! Aujourd'hui hormis la Covid 19 plus rien n'existe.

J'arrêterai là car je vous jure que je pourrais écrire un livre !
Autant d'anecdotes de ce genre...

Aujourd'hui, je bataille avec la médecine du travail pour ne pas porter de masque n'ayant pas de souffle. Ben non, réponse : il n 'y a que le masque qui protège ???!!! Le pire est que mon médecin traitant est dans la même lignée :-(

Je n'ai aucune animosité envers les « soignants ». Je voulais juste que l'on me soigne...que l'on me soutienne un peu...

Je reste sidérée et très fatiguée de devoir vivre en recluse...et ce même en campagne...

Je souhaite et espère trouver un médecin avec qui je puisse partager ma réalité et qui me fasse un certificat médical me permettant de ne plus porter le masque car aujourd'hui encore ma respiration reste plus qu'aléatoire et marcher avec un masque me fatigue énormément.

Oui car j'ai réussi à avoir un certificat qui dit non port du masque au travail et en travail seul !

Pas besoin de commenter ce soutien médical !

Je vous remercie de m'avoir permis de m'exprimer, je vous remercie pour votre attention...Sachez bien que je pense bien à vous tous,..

Céline de la région Loue Lison dans le Doubs Franche Comté

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal