Témoignage

JUSQU’À QUAND LES « SPÉCIALISTES DE LA SANTÉ » NOUS LAISSERONT-ILS SURVIVRE !

LETTRE OUVERTE

 

 

À toutes et à tous mes chères amies et chers amis,

au Conseil scientifique COVID-19 dont le président le Prof Jean-François Delfraissy et toute l’équipe en flagrants conflits d’intérêts, aux prescripteurs d’ordonnances sous la dictée des labos, aux médecins chefs de service, collabos made in covid-19 toutes catégories confondues, aux médecins de ville, ayant renoncé au serment d’Hippocrate, bref à tous ceux qui mettent leurs oeillères dès qu’il s’agit d’oser regarder cette VÉRITÉ QUI FAIT PEUR et prendre des mesures POUR SOIGNER ET NON POUR OBÉIR À L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE, CELLE QUI AGIT POUR LE PROFIT, LA DESHUMANISATION, EN DÉTRUISANT SYSTÉMATIQUEMENT NOTRE SANTÉ.

 

Une histoire récente, la mienne, probablement une parmi tant d’autres nécessitant dépôt de plainte pour non assistance à personne en danger.

Mon pneumologue et médecin traitant avaient adressé un courrier au médecin chef du service de réhabilitation pulmonaire en raison d’un emphysème gravissime avec complication d’aspergillose nécessitant un séjour d’au moins un mois dans ce service…  En effet je n’avais pas pu le réaliser en mars 2020, confinement Covid-19 « obligeait »… qui persiste et signe actuellement, jusqu’à quand ? avec les variants, les recombinés, les « chimères », qu’allons-nous encore trouver de n’importe quelle nationalité exotique ou non?… Or donc, une hospitalisation repoussée aux calendes grecques dans l’attente d’une réouverture du service en question et de la possibilité d’avoir une chance d’y entrer. Depuis lors, mon état a empiré, je suis à bout de souffle, dégradation de l’emphysème, dyspnée au moindre effort, fatigue intense ne me permettant plus de vivre normalement, si tant est qu’on le puisse dans cette période Covid-19 ???… Enfin, courant mars 2021, je reçus une réponse favorable pour une entrée le 12/04/2021… Après avoir demandé à maintes reprises (mails et tél) les nouvelles consignes en raison des problèmes dus à la covid-19, sans réponse, je me pointe à l’hôpital amenée en voiture par mon conjoint le matin du 12/04/21… Résultat, le médecin chef du service, ne m’ausculta pas, ne me posa pas de questions, m’imposa des consignes dont je n’avais pas eu connaissance, comme l’obligation du port du masque DURANT TOUT LE SÉJOUR - sauf lors des repas (quelle chance🤪) - mais durant LES EXERCICES et également l’obligation sans dérogation possible au test PCR. J’ai refusé la totalité sans que l’on m’en demande les raisons. J’aurais bien entendu demandé de signer, au cas où j’accepterais le séjour, un certificat de libre consentement éclairé sur tous les risques que j’encourais dans ces circonstances particulières. Un test PCR naso-pharyngé m’était donc imposé (aucune alternative), n’étant pas vaccinée et ne voulant pas l’être. Je n’ai pas eu le temps d’argumenter sur l’inutilité, l’absurdité, voire le danger de ce test (consultez annexes ci-jointes). Pour justifier ces décisions coercitives, il m’expliqua que le service avait dû être fermé en septembre 2020 une deuxième fois  (la 1ère fois c’était le confinement de mars) en raison d’un foyer contagieux au niveau d’une cafétéria (deux tables, quelques chaises et un distributeur automatique de boissons chaudes et froides)… Je précise que je connais bien les lieux, ayant fait deux séjours avant la covid-19, avec un autre chef de service … Un cluster probablement dû à des récalcitrants ayant eu l’outrecuidance, non de braver cet ignoble virus circulant, mais de tenter envers et contre tout de prendre du plaisir autour d’une table devant un café ou une boisson en discutant avec d’autres patients… Il n’y a plus de rendez-vous chaleureux autour d’une table, ni dans une cafétéria, ni dans une salle à manger qui servait également de bibliothèque et de lieu d’agrément (jeux de cartes, de société etc…) mais on vous sert au déjeuner un plateau d’hôpital, alors que vous êtes reclus(e) seul(e) dans votre chambre, parce que vous êtes devenu(e) une ou un pestiféré(e) nécessitant l’isolement à cause d’un éventuel cluster! Je n’ai pas attendu le dîner pour savoir comment cela se passait!

Soit, je restais en obéissant sans discuter ni négocier, soit je partais, ce que j’ai immédiatement décidé. Je me sentais empêchée d'avoir des soins ESSENTIELS à mon état clinique d’emphysème largement visible au repos que le médecin chef aurait dû constater immédiatement en ayant quelque peu d’empathie, ce qui devrait être le quotidien du médecin. J’étais dans un état visible d’hypoxie, d’hypertension, tachycardie, sans efforts particuliers dus au port du masque dans les couloirs de l’hôpital et l’obligation par ce même chef de le mettre dans ma chambre…

IMAGINEZ, RÉAPPRENDRE À RESPIRER AVEC UNE MUSELIÈRE DURANT LES EXERCICES (tapis de marche, vélo, elliptique, autres appareils, accessoires de kinésithérapie etc…)

Je signale que lors de mes deux derniers séjours, j’étais revenue en pleine forme, malgré le spectre viral de la grippe saisonnière ou autre virus circulant comme d’habitude, avec lesquels notre immunité naturelle s’avérait largement suffisante, même dans un endroit de réhabilitation respiratoire où justement, on prenait réellement soin de bien conserver cette immunité et non de l’amenuiser avec des muselières grotesques! Je doute très fort que la situation respiratoire des emphysémateux ou autres pathologies pulmonaires puissent s’améliorer dans des conditions pareilles !

Mes chères amies et chers amis, cette lettre est une sorte de testament, vu mon âge. Je désire une seule chose c’est que les enfants, petits enfants et les adultes puissent VIVRE LIBRES EN S’AIMANT, EN JOUISSANT DE LA VIE ET NON EN ÉTAT DE SURVIE SOUS UNE DICTATURE, DANS LA PEUR QUI IRA EN S’AMPLIFIANT. RÉVEILLONS-NOUS ! LE SYSTÈME ACTUEL SI NOUS NE LE CHANGEONS PAS RAPIDEMENT, NE NOUS VEUT PAS DU BIEN, SOYEZ-EN SÛRS. ON NOUS IMPOSE DES TESTS, DES MASQUES, DES VACCINS SANS NOTRE LIBRE CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ, ET C’EST UN SCANDALE.

 IL N’EST JAMAIS TROP TARD . TOUS DEBOUT !

 

Rachel Laurence.

 

 

 

____________________________________________________________

 

ANNEXES :

Voici un lien à connaître sur ce qui est dit au sujet du test PCR qui n'est en aucun cas fait pour diagnostiquer une maladie mais réaliser des mesures de l'ADN par amplification. Lien ci-dessous à copier-coller.

http://www.profession-gendarme.com/kary-mullis-le-test-pcr-ne-permet-pas-de-savoir-si-vous-etes-malade-37%E2%80%AF253-vues-•9-oct-2020/

 

Kary Mullis est le nom de l'inventeur du test PCR, cette découverte extraordinaire permettait d'amplifier l'ADN mais en aucun cas d’être utilisée pour diagnostiquer le virus covid-19. Kary Mullis est mort à 74 ans d'une "pneumonie" en 2019, comme par le plus grand des hasards au moment même où le corona virus aurait été découvert en Chine!!! Cet homme était un rebelle (chercheur de vérité) qui niait farouchement le réchauffement climatique et le VIH comme virus du sida!!! Un empêcheur de surmultiplier des gains déjà pharaoniques de l’industrie pharmaceutique. Peut-être valait-il mieux qu'il disparaisse pour qu'on puisse utiliser son invention dans des conditions et buts qu'il aurait immédiatement dénoncés, comme l’aurait fait la merveilleuse Claire Séverac, morte d’un cancer plus qu’opportun au moment de Noël 2016, après avoir écrit des réquisitoires contre cette industrie pharmaceutique qui nous ASSASSINE ET JE PÈSE SOIGNEUSEMENT MES MOTS.  Également, une autre lanceuse d’alerte américaine exceptionnelle : Brandy Vaughan disait : « J’ai choisi le courage. J’ai choisi la compassion. J’ai choisi l’intégrité. J’ai choisi la santé. J’ai choisi l’honnêteté. Et surtout, j’ai choisi l’amour. Elle mourut à 47 ans en décembre 2020 après s’être battue pour nous dans la catastrophe du VIOXX.

 

Liens sur cette femme exceptionnelle comme Claire Séverac, mortes toutes les deux pour avoir défendu notre liberté de nous soigner contre cette industrie pharmaceutique criminelle aux pouvoirs diaboliques, ceux de nous éliminer si nous ne sommes pas à leur diapason : https://www.aimsib.org/2020/12/13/brandy-vaughan-decedee-en-quelques-heures/

 

Voir également sur les masques… à l’attention de ceux qui croient encore que les masques nous protègent et que nous nous protégeons contre les virus….

Etudes sur les masques de protection Covid-19 (dangers)

Lien ci-dessous :

https://www.espritcreatif.ch/masques/

 

Réunion publique du Conseil scientifique indépendant (CSI) du 15/04/2021

Enfin de vrais scientifiques sans conflits d’intérêts nous parlent intelligemment et avec empathie de notre santé.

 

https://www.youtube.com/watch?v=ZKGGAXDRVzI

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal