Témoignage

Juste écœurée

Je suis infirmière à domicile depuis 12 ans et SEPienne (Sclérose En Plaque) depuis 9 ans.

Par chance, ayant une forme remittente, et surtout n'ayant plus de poussée depuis 2014, j'ai pu maintenir mon activité de soin à temps plein et aujourd'hui, parce que je suis considérée comme une soignante égoïste, je ne peux plus exercer mon travail.

Je suis donc écœurée.

Avec la sclérose en plaque, certains vaccins à virus atténué, sont déjà interdits, comme celui de la dingue par exemple ou, encore, on hésite à faire les rappels d'hépatite B qui pourraient être responsables de poussées de SEP…

Les vaccins covid, rien ne les interdit, ils sont même fortement conseillés.

Sauf qu'en réalité on ne sait pas, les études sont en cours.

Ma neuro m'a dit qu’il fallait le faire, mais on sait qu'avec les immunosuppresseurs (je prends du tecfidera) le vaccin ne sera pas complètement efficace. Il y aura une moins bonne réponse, ce n’est pas grave, on fera une troisième dose... Quel bénéfice à le faire alors ?

D'autres part, il n'y a pas encore eu d'études avec ce type de traitement, ni sur ce type de patients. Sur la fondation Arsep, ils disent même que l'on pourra être sollicité pour participer aux études de pharmacovigilance.

Et bien justement, je ne consens pas, librement éclairée, à participer à ces recherches, parce qu'on ne connaît pas les risques et que je n'ai aucune preuve d'efficacité du vaccin, celle-ci étant diminuée et peut-être même annihilée par la prise de tecfidera.

Oui, mais voilà, je suis soignante et mon corps apparemment ne m'appartient plus. Mon devoir est de protéger mes patients : C'est la grande obligation vaccinale.

Et bien sachez que depuis le début de cette crise, je les ai protégés, je me suis protégée et je n'ai contaminé aucun de mes patients et je n'ai jusqu'à aujourd'hui jamais eu le covid. Pcr et sérologie, pour preuve.

Je ne comprends plus le monde dans lequel je vis, beaucoup de gens deviennent méchants et irrespectueux avec les non vaccinés. J'ai un patient qui m'a dit être le vilain petit canard de sa famille car non vacciné. Les liens familiaux, amicaux et professionnels sont éclatés. Les conséquences indirectes de la covid, sont tellement nombreuses et auraient tellement pu être évitées.

Pourtant, aujourd'hui ça sera moi et tous mes collègues non vaccinés les dangers de la société...

Je suis écœurée...

 

Aurélie

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal