Témoignage

La première d’une longue série ou la première des dernières

Nous étions avec mon fils de 5 ans au parc. Il voit 2 enfants un peu plus âgés que lui jouer au foot (8-9 ans à la louche). Il fait 25 degrés en plein soleil et ils sont masqués. J’avoue que cela ne m’a même pas heurté autant que cela le devrait car je croise malheureusement régulièrement des enfants bien plus jeunes masqués (le plus jeune que j’ai vu devait avoir 18 mois et cela m’a mis hors de moi !)
Je les observe s’éclater à 3. Cependant, je remarque qu’avec la différence d’âge mon fils n’a pas la même vitesse, la même force et la même habitude de jouer au foot. Je me rapproche donc de l’un des enfants pour lui expliquer que je vais inscrire mon fils dans le club de foot de la ville à la rentrée mais que pour l’instant, il n’a pas très bien en tête les règles élémentaires du jeu (pas de télé pour lui à la maison, il n’a donc jamais vu un des matches que son père regarde quand il dort). L’enfant est content de valoriser son savoir du jeu auprès de mon fils et de lui dire qu’il joue dans le fameux club de foot et qu’ils se verront peut-être aux
entraînements.
En plein échange, les parents de l’enfant me tombent dessus : « Pouvez-vous porter un masque quand vous lui parlez s’il vous plait ? ». La question a le ton d’un ordre prononcé avec raideur et crainte. Confuse et surprise par la remarque et n’ayant aucune envie de polémiquer sur la question à ce moment-là, je m’excuse et m’exécute. Après tout, je ne souhaitais pas provoquer de malaise et je mets cette « protection » sur le compte de l’instinct maternel. Mon envie est juste que mon fils continue de s’amuser. Et c’est ce qui se passe encore quelques minutes.
Je profite du soleil en lisant un bouquin (pour l’ironie de l’histoire, je lisais « La grande peur des bien-pensants » ; livre d’une autre époque mais dont le titre fait sourire aujourd’hui quand on pense à la covid-paranoïa). Je vois le père de l’enfant avec qui j’avais ‘échangé les rejoindre pour jouer. Je trouve cela super malgré le premier contact pas très chaleureux.
Pourtant, mon fils revient vers moi avec son air boudeur. Au bout de quelques minutes, il m’avoue : « Le papa m’a dit de ne plus jouer avec eux ». Cette ostracisation sera-t-elle la première d’une longue série ou la première et dernière ? J’avoue que la mise au ban progressive de la société des non masqués en plein air et des non-vaccinés m’obsède…

Charlotte LE GUEN

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal