Témoignage de :

L’ADHÉSION, NOTRE SOLUTION FINALE

14 décembre 2021

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Dans cette période si difficile, assaillis que nous sommes par les mauvaises nouvelles et les prédictions pessimistes, ne boudons pas notre plaisir, nous avons au moins un motif de nous réjouir sans retenue. Un élan universel a saisi l'humanité : nous sommes collectivement appelés à adhérer. Adhérer aux mesures et aux démesures de nos gouvernants, quelles qu'elles soient, puisque l'important dans l'adhésion, ce n'est pas ce à quoi on adhère, mais le fait d'adhérer, qui constitue en lui-même une libération de soi au profit d'un ensemble dont il convient de ne se distinguer en rien… Pour, précisément, y mieux adhérer, comme la glue colle à l'oiseau !

Inconditionnelle comme l'amour vrai, confiante comme le nourrisson, généreuse comme Madame Chirac, l'adhésion est clairement l'outil privilégié du nouveau Contrat Social qui mènera l'espèce humaine à cette Parousie tant attendue, le Paradis sur Terre. Cela fait chaud au cœur de constater combien la loi d'airain du consensus obligatoire a pu l'emporter facilement sur les dérives de l'esprit critique et du doute créateur, combien l'adhésion irréfléchie et irresponsable d'une majorité d'imbéciles volontaires a pu marginaliser tout esprit de curiosité, tout désir de s'informer et toute volonté de décider en connaissance de cause et d'être responsable de soi-même et de ses actes.

Nous avons pu une nouvelle fois vérifier que l'irremplaçable beauté du consensus, sa magnifique efficacité sociale, c'est qu'il entraîne et justifie ce droit inaliénable à l'irresponsabilité qui est la grande conquête de l'humanité. N'être responsable de rien, et surtout pas de soi-même, tel est le vœu ultime du bétail humain, vœu désormais exaucé par ses bergers, des maîtres attentifs et bien intentionnés, qui en douterait ? Adhérer à la passivité, voguer au fil de l'eau les pattes en l'air, quelle enviable condition ! Ne pas avoir à réfléchir, à décider, quel soulagement ! S'en remettre totalement aux pouvoirs en place, quel gain de temps pour les choses sérieuses, consommer, naviguer, bricoler, jouir de tout et de rien sans souci du lendemain ! Moins de droits certes, mais plus d'autre devoir que d'obéir aveuglément.

Qui oserait dire que le citoyen perd au change ? D'autant plus que, n'en déplaise aux esprits chagrins qui prétendent qu'en définitive la gratuité se paie plus cher qu'elle ne vaut, l'adhésion volontaire est gratuite ! Il faut donc se faire vacciner. Adhérer à la vaccination est un devoir moral. Nous devons nous protéger et surtout protéger les autres, ces pauvres autres dont nous sommes responsables et que de toute évidence notre incurie personnelle condamne tous à mort.

Chacun sait qu'une majorité suffisamment confortable a toujours raison et que sa raison finit heureusement par s'imposer face aux déviances irrationnelles et autres fake news colportées par des complotistes refusant d'accepter le consensus en vigueur – vigueur est le mot juste ! On le voit mieux que jamais aujourd'hui : à condition qu'il soit imposé par tous les moyens de la propagande, le bon sens finit toujours par l'emporter.

C'est ainsi que, grâce au consensus scientifique quasi unanime de leur époque de véritable progrès, les fake news manifestement loufoques répandues par les complotistes Galilée, Copernic et autres esprits dérangés ont été repoussées dans les ténèbres d'où elles n'auraient jamais dû sortir. Quelle avancée pour la Recherche, et combien elle fut difficile, ne l'oublions jamais !

Même le bûcher ne put venir à bout de l'entêtement démoniaque de ces traîtres à la Science. Dieu merci, désormais et depuis cinq cents ans, le doute, ce ver dans le fruit glorieux de la Science officielle, n'est plus permis. Oui, la Terre est plate, oui, le Soleil tourne autour d'elle, et ce seul exemple suffit à prouver que la curiosité et l'esprit critique sont œuvres du Démon. Oui, le Covid est le Mal absolu, oui, Saint Vaccin est notre Dieu et Bill Gates est son Prophète, mille fois oui, une thérapie génique expérimentale inefficace et dangereuse, dont les essais ne sont pas terminés et ont été bidonnés par ses producteurs intéressés, doit être imposée à l'ensemble de l'humanité, puisqu'aucun traitement qui aurait pu en contrecarrer malencontreusement le développement hégémonique n'a été expérimenté sérieusement.

Tout cela tombe sous le sens et pour en être persuadé, il suffit de se rappeler que l'humanité, contrairement à ce qu'osent prétendre quelques esprits détraqués et pervers, a su en trois cents ans de révolution industrielle découvrir et mettre en œuvre sa véritable nature, sa vocation suprême, qui est, comme chacun sait, de marcher sur la tête.

Avec les admirables résultats dont nous commençons à découvrir, et surtout à vivre, les mirobolants effets. Devant la catastrophe en cours, il est donc plus que jamais indispensable de garder la grosse tête qui nous a si bien réussi, de refuser toute réflexion, d'excommunier tout esprit critique, d'extirper le moindre doute sur la validité du consensus imposé. Ne nous laissons pas berner par les quelques complotistes ultra minoritaires qui ont les pieds sur terre et ne veulent pas acheter chat en poche à des escrocs maintes fois condamnés pour des crimes scandaleux.

Ces empêcheurs d'adhérer en rond, dénonçons-les, clouons-les au pilori, car c'est évident, ce sont eux les responsables de la pandémie ! Adhérons sans barguigner à la Vérité Officielle, prosternons-nous devant ses Prêtres inspirés par la pratique rituelle permanente du divin Conflit d'Intérêt, remettons-nous entre les mains des mafias qui la main sur le cœur proclament vouloir notre bonheur tout en nous faisant les poches en même temps qu'elles nous empoisonnent par tous les moyens.

Peu importe à quoi nous adhérons, aux OGM, aux monnaies virtuelles, à Big Pharma, à la Ripoublique en marche arrière, l'important c'est d'adhérer, l'essentiel c'est l'Adhésion, qui brise notre solitude d'être pensant et nous ouvre au bienheureux sommeil du Consensus Universel.

ADHÉRONS, MES FRÈRES, ADHÉRONS, MES SŒURS, LE SALUT EST DANS L'ADHÉSION !

ET AU PIRE, LE VACCIN RECONNAÎTRA LES SIENS…

Alain Sagault

Défilement vers le haut