Témoignage

Le COVID, je ne l’ai pas vu passé… Et le QR Code ne passera pas par moi.

Un petit témoignage, pour vous tenir au courant de l'absurdité du moment.
Je sais que beaucoup d'entre vous n'ont plus besoin d'être convaincus mais au cas où certains de vos contacts auraient encore des doutes...
Je l'ai eu. Le COVID. Oui, l'hooorrrrriiiible COVID, je l'ai eu. Fin juillet, début août. Pour mon anniversaire. Mes 51 ans.
Le problème, c'est que sur le coup, je ne m'en suis même pas rendu compte. J'ai pris ça pour un rhume ou pour le coup de fatigue de fin juillet (j'ai toujours un mois de juillet très chargé). Pas de toux. Rien de spécial. Un rhume quoi ! Pas de maux de tête. Pas plus fatiguée que ça, car comme je disais, pour moi, c'est normal d'être fatiguée et un peu flagada fin juillet.
Afin d'éviter que le rhume ne dure, et vu l'ambiance du moment, j'avais quand même pris ce qu'il fallait.
Donc : Vitamine C. D. Zinc. Spray à la propolis dans le nez. Et quelques gouttes d'Artémisia (ça ne fait jamais de mal surtout que depuis un an, on sait que cela soigne beaucoup de choses. Même le rhume).
C'est quand j'ai réalisé après quelques jours (vers la fin du rhume donc!) que je n'avais vraiment plus du tout d'odorat, ni de goût que je me suis dit que c'était peut-être ça.
Quelques jours plus tard... Résultats de la sérologie : présence d'anticorps contre COVID 5,58 pour une base de calcul 0,8.
Après ça, ma médecin a bien confirmé que j'étais guérie. Et je suis guérie... Je suis d'ailleurs en train de récupérer le goût et l'odorat. Or, et c'est là que l'administration entre en jeu ! Vu que je n'ai pas de test PCR positif (de plus 11j et de moins de 6
mois) disant que j'ai eu l'hoooriiiible chose, je ne peux pas avoir le certificat de rétablissement, donc de pass sanitaire provisoire (de 6 mois).
Bien sûr pendant ces 6 mois, en admettant que je veuille me faire vacciner, je ne suis pas vaccinable car je risque de faire un COVID long. Pour l'administration, j'aurais donc dû aller me faire trifouiller le nez à mon premier éternuement (même sans
symptôme COVID).
La question à poser est donc : Pourquoi mon immunité naturelle et récente est-elle moins valable que celle des premiers vaccinés qui date de plus de 6 mois !?
Après quelques recherches (à vérifier), les tests sérologiques ne seraient pas valables (ils ont failli l'être) à cause d'un règlement européen : la France doit s'aligner sur l'UE qui n'accepte pas les tests sérologiques positifs pour le certificat de rétablissement.
S'il y avait une vraie volonté d'atteindre l'immunité collective (ou même un désir de la calculer), ma sérologie devrait intéresser plein de gens, et être prise en compte, non ?
Vous comprenez mieux pourquoi je n'ai nullement envie de me faire vacciner contre une maladie qui chez moi n'a eu les effets que d'un rhume...
Conclusion : je vais essayer d'attraper un rhume tous les six mois .

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal