Témoignage de :

Le covid se soigne et les enfants n’en souffrent pas

10 février 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Bonjour,

Ma maman a eu le covid ; je suis allé à l IHU de Marseille, 150 km aller-retour pour qu’elle soit soignée. Plus de 100 personnes avec rdv étaient présentes, il y avait une queue impressionnante. Pour moi, aucun moyen de prendre rdv, Doctolib sursature. Le vigile à l’entrée me dit que sans rdv je ne rentre pas, il me conseille d’aller aux urgences de l’autre côté du bâtiment.

A cet endroit la dame qui nous reçoit me dit que si ma maman est admise aux urgences on ne lui donnera que du Doliprane il faut savoir que là où nous résidons aucun médecin ne soigne réellement, ils ne prescrivent que des vitamines et du doliprane.

Nous avons eu la chance de trouver un docteur qui nous a soigné car j’ai eu le covid, mon épouse et notre fille de 12 ans aussi. Tout le monde se rétablit bien. Le traitement a été administré à ma mère qui est guérie, moi-même et mon épouse nous sommes en voie de guérison. Nos deux autres filles de 6 ans et 10 ans qui sont en contact toute la journée avec mon épouse et moi et leur sœur ont eu comme une petite grippe.

Le docteur a refusé de donner le traitement prétextant que c’est le protocole qui lui a été transmis.
Cela a été démenti par notre médecin qui était comme sous hypnose (peur du virus). il ne voulait pas non plus donner le traitement grâce à dieu il s’est réveillé le lendemain quand la veille je lui disais qu’il y avait un traitement en lui donnant le descriptif de ce dernier (et aussi quand je lui ai dit que Hippocrate devait se retourner dans sa tombe).

Je ne comprends pas pourquoi il y a toutes ces mesures pour les enfants : test, isolement, masque toute la journée alors qu’ils ne risquent rien. Nous voyons que ce virus n’est pas un virus pédiatrique, c’est même mieux que les enfants y soient confrontés pour s’immuniser naturellement. Il faut arrêter cette folie, cette désinformation toutes ces mesures sont inadaptées et font souffrir les enfants.

Agissons pour que cela cesse car on ne sait pas jusqu’où ça peut aller.

Bensassi bachir

Défilement vers le haut