Témoignage

Le désespoir d’un professeur de collège !

Je suis professeur de lettres modernes (français) dans un groupe scolaire privé qui va de la maternelle jusqu'à la fin du collège. Les locaux étant petits, chaque jour, je croise des centaines d'élèves (primaire, collège), collègues, personnels (administratifs, de cuisine...) tous masqués !

Je n'ai pas les mots pour exprimer ce que je ressens lorsque je vois ces pauvres enfants, adolescents... des centaines d'élèves de 6 à 14 ans tous masqués, sans expression, on pourrait presque dire sans vie ! C'est une véritable horreur, un cauchemar éveillé !

Chaque jour, je constate le mal-être de mes élèves (j'enseigne en classe de 5e et 4e. J'ai environ 120 élèves par jour, une trentaine d'élèves par classe… Nous sommes en classe complète depuis la rentrée de septembre 2020).

Mes élèves vont de plus en plus mal. Les maux les plus fréquents sont : les maux de tête, ils se sentent mal, certains étouffent sous leur masque, d'autres deviennent blancs comme des linges... j’en oublie certainement ! Le pire dans tout cela, c'est qu'ils sont de plus en plus apathiques, fatigués. Ils perdent petit à petit leur petite flamme de vie, cette petite flamme qui devrait être à son paroxysme vu leur âge !

Il en est de même pour les adultes : beaucoup souffrent de maux de tête, de problèmes de voix, d'allergies... Nous sommes tous épuisés, bien plus qu'à l'accoutumée. Cette fatigue est anormale.

Le moral des troupes, quel que soit l’âge, est au plus bas. J'en fais partie. Je ne cacherai pas que j'ai eu des pensées extrêmement sombres et morbides. On voudrait tuer ces enfants et par la même occasion nous tuer que l'on ne s'y prendrait pas mieux.

Je suis à bout de tout cela et de toutes les directives prises qui sont totalement absurdes, incohérentes, dénuées de bon sens, d'humanité, de vie.

Combien de temps cela va-t-il durer ? Quand est-ce que les parents vont réagir et agir pour le bien-être de leurs enfants, pour sauver leurs enfants de futurs problèmes de santé physique, psychologique, mentale ? Faut-il attendre qu'il y ait des suicides d'élèves, de professeurs, d'adultes... pour réagir et même cela ne semble pas alerter les personnes concernées.

Alors aujourd'hui, grâce à votre collectif que je remercie infiniment, je tiens absolument à témoigner pour HURLER MON DÉSESPOIR, MA COLÈRE, pour DÉNONCER cette situation afin que tout un chacun sache, que chacun prenne ses responsabilités et que les consciences se réveillent !

Je me sens totalement impuissante et j'enrage de ne pouvoir rien faire, rien dire !

AGIR, RÉSISTER, DÉNONCER POUR VIVRE LIBRE ET REDONNER DU SENS À NOS VIES.

SOS d'un professeur pour ses élèves.

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal