Témoignage

Le pouvoir de l’emprise

 

Je vais vous parler de l'emprise.

 

Cette manipulation insidieuse qu'on ne voit pas venir et qui semble subitement vous propulser prisonnier dans une camisole de force inextricable.

On ne la voit pas au premier coup d'œil, ce sont des petites choses discrètes qui se mettent en place. Parfois même très agréables : on est aux anges.

Des petites choses qui finissent par nous tenir à la merci du Manipulateur.

Avec un grand M oui car c'est tout un art, sûrement pas à la portée du premier imbécile : il faut de l'intelligence.

L'exemple très parlant de la femme battue.

Si l'homme envoyait une droite au premier rendez-vous ça ne marcherait pas, aucune femme ne resterait.

La toile se tisse, le temps qu'il faut, pour certains quelques semaines, quelques mois pour d'autres des années.

Une dépendance est créée, affective, financière, protectrice, il n'y a que l'embarras du choix. Une fois installée le process violent commence.

La victime se retrouve ficelée dans la toile, incapable de réagir.

 

Prenons les aides sociales.

Bonheur absolu cette manne qui tombe du ciel.

Faites ce qu'on vous dit ou on les supprime. Certains ne travaillent pas car ils y perdraient trop sur les aides.

Sauf que le travail rend indépendants ce n'est pas rien.

 

Les restaurateurs aujourd'hui : subventions pour le manque à gagner (mais d'où vient tout cet argent interrogez-vous). Les restaurateurs s'asphyxient veulent retravailler, ils sont tenus par les c... au moindre faux pas on punit : pas d'aides !

Alors ils continuent d'eux-mêmes, docilement, leur suicide.

 

Les grandes surfaces. Tout est là dispo à profusion, à tropfusion, leurs codes, leurs marques, leurs conditions : emprise totale sur les consommateurs. Ils font avaler des produits cancérigènes, ils tuent les producteurs, ils assèchent la planète, ils vident vos portefeuilles. Mais les acheteurs sont accros, pire que des junky, il suffit de regarder les parkings.

Aujourd'hui la toile se resserre vite. L'asservissement est grand :

  • Abandon de nos aînés dans les EHPAD, seuls, isolés, maltraités ;
  • Maltraitance de nos enfants sans aucun loisir, sans contact social, sans oxygène, masqués toute la journée, des ados qui veulent mourir, qui se scarifient, qui s'agressent... ;
  • Privation du droit de vivre ensemble ;
  • Privation du droit de parler. Jusque dans les métros où le silence est imposé ;
  • Privation de se soigner...

Jusqu'où supporterez-vous tout ça ?

N'avez-vous pas assez mal ?

Kali Meunier

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal