Témoignage de :

Les Effets secondaires vaccination COVID Pfizer

10 février 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Bonjour,

Je voudrais laisser mon témoignage sur les effets de la vaccination en mai et juin 2021. Enseignante de métier, j'étais vraiment pour la vaccination que j'attendais avec envie pour pouvoir me rapprocher de mes élèves et je croyais que cela allait nous permettre de sortir de cette pandémie. C'est donc confiante que je suis allée recevoir ma première dose de Pfizer le 8 mai 2021 et la 2ième dose le 19 juin 2021. Le problème c'est qu’après la 2ème dose, je n'ai pas eu mes règles au mois de juillet, tandis que je les ai eues pendant 3 mois ensuite avec une inflammation de l'utérus et des hémorragies d'août à octobre. J'ai vu deux gynécologues ; l'une m'a dit qu'elle voyait plein de cas comme le mien et qu'il pouvait y avoir un lien avec la vaccination, d'autant plus qu'elle ne trouvait pas de cause après m'avoir examinée. La deuxième gynécologue, très jeune, travaillant dans une clinique m'a dit, avant même de m'ausculter, que c'était dû à mon âge (51 ans), que c'était la ménopause et elle a refusé d'entamer toute discussion et toute autre éventualité en fermant le dialogue. Elle m'a même dit qu'elle n'avait pas de temps à perdre avec ce genre de discours sur le vaccin, lorsque je lui ai dit que mes problèmes d'hémorragie et
d'inflammation étaient survenus après la deuxième dose de vaccin. Elle a été d'une extrême violence dans son refus d'ouvrir le moindre dialogue. Je lui ai quand même stipulé que je pensais qu'en tant que femme et que médecin elle était là pour recueillir et faire remonter, voire défendre ses patientes. Je connais mon corps et je suis certaine que ce dérèglement est survenu suite à la vaccination ; depuis, tout est rentré dans l'ordre, mon cycle menstruel est redevenu normal et régulier, sans inflammation ni hémorragie avec quelques désagréments d'une femme de mon âge mais rien à voir avec ce que j'ai vécu après la vaccination. J'ai vécu ce passage comme une injustice et comme une victime que l'on n’écoutait pas, c'est d'ailleurs pour cela que je vous raconte mon expérience, et aussi pour qu'elle serve à d'autres femmes car je suis certaine que nous sommes nombreuses dans ce cas. Quant à une 3ième dose, autant vous dire qu'elle ne passera pas par moi, surtout depuis qu'il y a l’omicron et que j'ai bien compris que derrière l'obligation vaccinale il y avait tout un mécanisme politique, celui d'entrer dans l’autoritarisme sanitaire. Voilà, je voulais juste témoigner pour me sentir moins victime et plus actante, il me
reste le droit de la parole et du témoignage. Je peux préciser que j'habite dans l'Ain, que la 1ère gynécologue que j'ai vue réside dans le jura et qu'elle a environ 45 ans, tandis que la 2ième officie à Bourg en Bresse et qu'elle a moins ou environ 30 ans. J'estime avoir été victime d'un vaccin expérimental sans avoir été prévenue des effets secondaires possibles, et je me suis retrouvée seule face à mon problème car, trouver un gynécologue a été très difficile (1 mois d'attente pour la première et 3 mois pour la deuxième).
Bien cordialement.

Sophie

Défilement vers le haut