Témoignage de :

Les Jeux Olympiques de la covid ?

14 avril 2021

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Je suis frappé par la compétition internationale qui est en route. On se croirait au tiercé !

Qui a le plus de morts ? Qui confine et comment ? Qui ferme quoi et pour combien de temps ? Qui a su créer un vaccin ? Qui fait le plus d'injections ?

La France n'a pas su trouver de vaccin : preuve ultime de notre déclin ! Israël est en tête sur le taux de vaccination : rattrapons-les ! La Grande-Bretagne a fermé ses écoles plus longtemps que nous : estimons-nous heureux ! L'Italie et l'Espagne ont ouvert leurs restaurants : salivons devant leurs bons petits plats ! La Suède n'a pas confiné : leur mode de vie est si différent !

Au lieu de nous noyer dans cette infobésité sans queue ni tête, cherchons plutôt quel est le sens de ce spectacle. N'enverrions-nous pas, par nos décisions ostentatoires, ces fameux « messages aux marchés financiers » dont nous entendons souvent parler lors de secousses économiques importantes ? Pardon, il serait plus juste de remplacer l'expression « messages aux marchés financiers » par « gages à nos bailleurs » !

Est-il raisonnable de croire que, dans un monde dans lequel le souverainisme des Etats-Nations a quasiment disparu, des décisions aussi cruciales soient prises de manière unilatérale par nos si courageux politiciens ? Les agendas se croisent, se chevauchent, se confrontent en apparence mais si nous prenons de la hauteur, les pièces du puzzle se complètent, bien au contraire, parfaitement. La période a paralysé un certain nombre de choses mais pas les lois qu'on nous fait/fera avaler (loi bioéthique, loi de sécurité globale, loi sur la fin de vie...) Au-delà de l'opinion que chacun peut avoir sur ces questions, comment ne pas voir en ces lois l'avancée à marche forcée de ce que Naomi Klein nomme le capitalisme du désastre ? Comment ne pas voir dans ces lois la poursuite de la marchandisation de tout (notre façon de mourir, notre police, notre façon de faire des enfants) ? Comment ne pas voir dans ces lois la confiscation de notre droit à nous prononcer sur le cap qui est donné à notre société pour les prochaines années/décennies ? Comment ne pas voir que l'objectif est de faire passer le peuple sous les fourches caudines d'un libéralisme 4.0 forcené prétendument émancipateur ? Comment ne pas voir ce qui nous explose au visage chaque jour un peu plus ?

Il ne s'agit finalement pas d'une adaptation des Jeux Olympiques à la covid, juste de la bonne géopolitique à l'ancienne avec des gros enjeux économiques, de pouvoir et d'influence en jeu !

Christian

Défilement vers le haut