Témoignage

“Les masques sont restés, mais ça n’est pas grave, vous aurez quand-même essayé. Bravo, madame la directrice !”

Combien de fois a-t-on évoqué les effroyables conditions des résidents dans les Ehpad pendant cette crise ? Combien de familles démunies face à une direction qui ne faisait qu'appliquer les consignes sanitaires ?
Alors pour une fois, j'ai envie d'aller à contre sens, et de dire merci à la directrice de l'Ehpad où se trouve ma maman, âgée de 94 ans, et atteinte de la maladie d'Alzheimer. Madame la directrice, aujourd'hui, j'ai envie de vous dire encore plus merci. Merci pour votre humanité, votre douceur, votre égalité d'humeur, votre dévouement qui a été sans faille durant le tsunami qui a commencé il y a un an dans votre établissement. Oui, vous avez fait respecter les consignes, mais vous l'avez fait avec intelligence et courage. Aujourd'hui encore, je mesure la chance que j'ai d'avoir pu traverser cette année sans trop de tristesse. Et dernièrement, vous avez à nouveau montré votre professionnalisme : aucune pression quant à la vaccination. « C'est votre choix, nous n'avons pas à intervenir. » Et c'est tout. Aucun jugement.
Un jour, vous m'avez confié une phrase que je n'oublierai jamais : « Le prix à payer pour les résidents est énorme. Pour préserver leur vie, on les prive de vie. Et à cet âge, chaque jour peut être le dernier. » Non, cette phrase, je ne l'oublierai jamais. Et enfin, je salue votre courage quand récemment, pour une photo de groupe, vous avez osé suggérer : « On pourrait peut-être tous enlever le masque ? Pour voir les sourires ? » Malheureusement, quelques voix se sont élevées : « Ah non, on n'est pas tous vaccinés » Les masques sont restés, mais ça n'est pas grave, vous aurez quand-même essayé. Et quelques voix, ça n'était pas la majorité silencieuse, qui j'en suis sûre, vous approuvait.

16 mars 2021

Marie

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal