Témoignage de :

Les personnes handicapées ne sont pas plus ‘à risque’ que les autres

2 juillet 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Bonjour,
Je vous remercie mais il est navrant qu'il existe toujours aucun soutien pour les personnes
handicapées pourtant pas plus malades que les autres.
Elles sont les premières concernées par la politique vaccinale, les enfants les derniers. On se voit la
tutelle rejetée parce qu'on a refusé de piquer nos proches sans défense.
Je ne comprends pas pourquoi certains médecins "complotistes" (y compris Raoult, y compris le
médecin qui est intervenu juste avant le Dr Umlil au Sénat) disent qu'il faut vacciner les personnes les
plus fragiles… Or quelle est la définition de "personnes fragiles" dans cette crise ? Ce sont les
personnes âgées, handicapées...
Juste une question à tous ces gens qu'ils veulent vacciner à tout prix nos proches même chez les
"complotistes" : les effets secondaires tels que la myocardite (constatés chez les gens bien portants),
sont-ils mieux supportés par les personnes handicapées qu'une personne en meilleure constitution
physique ? La réponse semble évidente, pas besoin d'être médecins.
Merci d'avoir lu mon "coup de gueule"

Défilement vers le haut