Témoignage de :

L’État italien (presse) a falsifié à la hausse le nombre de morts du covid-cicus, en multipliant le chiffre réel par 34..

28 novembre 2021

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Bonjour. Je signale l'article de presse important d'un journal italien ; article repris par plusieurs lanceurs d'alertes (mais pas tous), notamment à 3 reprises en 2 semaines par le site Profession Gendarme...

ARTICLE DE PRESSE DU QUOTIDIEN ITALIEN "IL TEMPO", le 21 octobre 2021 par Franco Bechis....

Traduction..

Gros gâchis dans le rapport sur les décès.. Pour l'Istituto Superiore della Sanità (ISS), la plupart des décès n’ont pas été causés par le Covid..

Selon le nouveau rapport (qui n’avait pas été mis à jour depuis juillet) de l’Institut supérieur de la santé sur la mortalité due au Covid, le virus qui a mis le monde à genoux aurait tué beaucoup moins qu’une grippe commune..

Cela semble étrange, mais selon l’échantillon statistique de dossiers médicaux collectés par l’institut, seuls 2,9% des décès enregistrés depuis fin février 2020 seraient dus au Covid 19..

Ainsi, sur les 130 468 décès enregistrés par les statistiques officielles au moment de la préparation du nouveau rapport, seuls 3 783 seraient dus à la puissance du virus lui-même...

Parce que tous les autres Italiens qui ont perdu la vie avaient de une à cinq maladies qui, selon l’ISS, leur laissaient donc déjà peu d’espoir.. Jusqu’à 67,7% auraient eu plus de trois maladies contemporaines ensemble, et 18% au moins deux ensemble... Selon l’ISS, 65,8% des Italiens qui ne sont plus là après avoir été infectés par le Covid étaient atteints d’hypertension artérielle, c’est-à-dire qu’ils avaient une pression artérielle élevée. 23,5% étaient également déments, 29,3% ont ajouté aux maux un peu de diabète, 24,8% également une fibrillation auriculaire... Et ce n’est pas suffisant : 17,4 % avaient déjà des poumons malades, 16,3 % avaient eu un cancer au cours des 5 dernières années ; 15,7% souffraient d’insuffisance cardiaque, 28% avaient une cardiopathie ischémique, 24,8% souffraient de fibrillation auriculaire, plus d’un sur dix était également obèse, plus d’un sur dix avait un accident vasculaire cérébral et d’autres encore, bien que dans un pourcentage plus faible, avaient de graves problèmes hépatiques, de dialyse et de maladies auto-immunes...

https://www.iltempo.it/attualita/2021/10/21/news/rapporto-iss-morti-covid-malattie-patologie-come-influenza-pandemia-disastro-mortalita-bechis-29134543/

Défilement vers le haut