Témoignage

LETTRE A LOUIS FOUCHE… ET A VOUS RESISTANTS!

Cher Louis,

J’étais ce soir sur Avignon et j’ai été un peu triste de ne pas te voir, même si je comprends tes raisons et te remercie pour le message que tu nous as fait passer.

Tu as raison, c’est à chacun de se prendre en main, personne n’est le sauveur de personne.

Des avocats s’impliquent jour et nuit pour nous informer de nos droits, un grand merci à eux également. A nous de suivre leurs conseils et de nous unir pour ne pas céder à l’intimidation, nous considérer comme une citadelle comme l’a dit l’ami Francis.

Je tenais vraiment à te remercier pour tout ce que tu as fait pour nous depuis le début de cette folie.

J’ai vu une conférence de toi pour la première fois en septembre 2020 il me semble, et tu expliquais, de ton point de vue de médecin réanimateur, toutes les incohérences que je ressentais du fond de mes tripes depuis confinement 1-J1. Merci de m’avoir permis de prendre en confiance en mon intuition par des données factuelles.

Tu m’as aidée à trouver le courage de mettre en place les changements que j’espère voir se concrétiser dans ma vie. Ce qui importe est d’oser croire en ses propres ressources, et de rester dans l’amour, quelle que soit l’issue.

Cette crise est dure, elle présente ses moments de désespoir les plus sombres, et « en même temps » (lol) elle nous offre aussi une magnifique thérapie pour nous débarrasser des peurs qui nous empêchent d’aller vers notre plein potentiel.

Pour soigner une phobie on expose le sujet à l’objet de sa phobie, certes de manière peut-être plus progressive, ce qui n’a pas été le cas notamment ce 12 juillet, et bien je dirais que ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts.

Merci aussi de nous avoir rappelé de nous reconnecter régulièrement à la joie.

C’est essentiel de s’autoriser à rêver au monde dans lequel nous aimerions vivre pour le voir émerger un jour. Je m’aperçois que lorsque j’aborde les gens, vaccinés ou pas, en leur parlant de ce qui fait vraiment vibrer mon cœur, nous vivons la plupart du temps un moment de partage authentique. Tant pis s’ils décident finalement de se priver de ce que je peux leur apporter, et apporter au monde, juste parce que je n’ai pas de pass sanitaire.

Je trouverai d’autres personnes avec qui réaliser mes rêves.

Ton idée d’écrire massivement à nos députés et sénateurs me semble excellente, je le fais régulièrement et j’aimerais tant que la mobilisation sur cette action soit plus forte. Je crois en ce type de mobilisation démocratique qui demande juste un peu de persévérance, et je sais que certaines personnes sur ce site ont déjà exhorté à le faire.

Je réitère donc, puissiez-vous m’entendre, communauté de résistants !

La résistance est un travail d’équipe, tu as beaucoup donné, à d’autres de prendre le relais pendant un moment. Prends bien soin de toi Louis (pour de vrai, pas en mode bande sonore de conditionnement digne du « Meilleur des Mondes » que les médias et centre commerciaux nous ressassent depuis plus d’un an), repose-toi, prends du temps pour rêver, et reviens nous avec ta belle énergie de combattant pacifique.

Nous avons besoin de nous responsabiliser individuellement et collectivement, et nous avons aussi besoin de tes paroles de bienveillance et de tolérance pour nous rappeler qu’ « un œil pour œil laisse le monde aveugle ».

Et si tu as besoin de nous nous serons là pour toi comme tu as été là pour nous.

 

                                                                                                                                                                Camille

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal