Témoignage

Lettre ouverte à Mesdames et Messieurs les députés

 

Comme citoyen français et du monde, je viens vous manifester mon indignation et vous demander publiquement d’agir sans délai pour rompre cette dynamique de l’hystérie sanitaire.

Grâce à la censure des GAFA et des prétendus « vérificateurs » qui sont soudainement apparus pour supprimer des informations divergentes ou

contraires à l’officielle, de nombreux citoyens d’Europe et du monde découvrent chaque jour que des lobbys para-étatiques sont

derrière les décisions gouvernementales de gestion de cette crise…

 

Grâce à l’imposition forcenée de mesures prétendument sanitaires, nous voyons tous qu’elles sont complètement contre-productives en

termes de santé publique, nocives pour la société civile et mortifères en termes de droit.

Malheureusement, des « conseils scientifiques » ont impulsé le confinement et la quarantaine généralisés, aberration médicale qui nous vaut des records de mortalité dans les catégories les plus âgées de notre population, ce qui est en soi une indignité nationale et devra un jour être soumis à enquête civile et judiciaire.

Regardez et comparez nos résultats avec ceux des pays qui n’ont pas confiné !

Il est désormais confirmé que les « tests » pour un oui ou pour un non sur des gens qui ne présentent aucun symptôme ne servent à rien,
sinon à entretenir un climat d’angoisse, sont une ruine pour la sécurité sociale et un jackpot pour les labos.

Il est maintenant de notoriété publique qu’ils donnent de faux positifs (par exagération des cycles de reproduction) et que la fameuse
« deuxième vague » est un mythe entretenu - pour maintenir lesdites « mesures sanitaires »? Pourquoi ?

Les géants capitalistes sont en train de nous croquer tout cru sous le regard amusé de la Chine et dans l’indifférence de nos « alliés », qui sont en train de se faire croquer aussi : Aucun état au monde n’a les moyens de manipuler l’information comme cela s’est fait
d’une manière uniforme dans chaque pays où l’on rencontre la « nouvelle pandémie ». Car, étrangement, il y a des pays où elle n’existe tout simplement pas, tout comme les morts de la grippe ont cette année miraculeusement disparu. Des pays sans « conseils scientifiques »…

Vous pourrez toujours hurler aux complotistes tant que vous voudrez, je,vous mets au défi de prouver le contraire.

Au-delà des idéologies, nous sommes comme les victimes consentantes du bon docteur Knock version je vous laisse deviner qui.

Les mots « asymptomatique » ou « porteur sain » comme synonymes, modernes du « Tout homme bien portant est un malade qui s’ignore, »
de Jules Romains.

Est-ce un hasard si le corpus linguistique qui accompagne les « mesures » anti Covid 19 a plus à voir avec un ordre totalitaire qu’avec une
quelconque « protection » sanitaire ? Les « gestes barrière », la « distance sociale », pour empêcher qu’un virus nous touche, ou que vous « l’attrapiez »? Mais aussi alimente une peur injustifiée, diminue ou annule la confiance en l’autre, augmente le stress et abaisse les défenses
immunitaires.

Un « masque chirurgical » pour… ne pas contaminer l’autre si vous êtes  « porteur sain ». Vous n’êtes pas «porteur sain ». Vous êtes sain ! Vous n’êtes pas « asymptomatique », vous allez bien. La transmission de virus affaibli par des personnes saines, c’est notre vaccination naturelle, c’est ce qui vous explique comment l’humanité n’a pas disparu depuis longtemps. De plus, le chirurgien est un professionnel qui ne touche son masque que pour l’enlever !

Quant aux « travailleurs essentiels », regardez les bien, ce sont les mêmes auxquels on disait il y a peu « personne n’est indispensable
» (on ne tardera pas beaucoup à le leur répéter).

Le nouveau lumpen prolétariat de la « nouvelle normalité ».

Et vous, représentants du peuple de France, tout cela ne vous fait pas broncher ?

Comme travailleurs essentiels au service de la nation, vous trouvez normal… euh, pardon, nouveau normal, qu’un vigile masqué vous
prenne la température et qu’un huissier vous demande votre attestation de test négatif avant de pouvoir rejoindre votre siège
dans l’hémicycle ? Avant d’entrer dans un avion, un train, un resto, un supermarché ?

La police aux côtés d’une médecine de cirque (qui monte des « Barnums», selon l’un d’entre vous, pour faire davantage de tests)
et vous n’y voyez aucun relent de fascisme ? Cela ne vous fait pas bondir ?

Ne voyez-vous pas qu’une inaction coupable va sous peu vous rendre « non indispensables » vous aussi, sinon pour servir de marionnette (si
ce n’est déjà le cas) à des intérêts qui n’ont rien de démocratiques ?

Mesdames, Messieurs les députés de France et d’outre-mer, élus du peuple ! Il vous appartient d’agir vite pour que cela cesse, car le
peuple souffre pour des intérêts qui ne sont pas les siens, et qui lui sont même absolument contraires.

Vous pouvez de manière urgente mettre la pratique du lobbying pharmaceutique hors la loi, parce qu’il s’apparente désormais à de
la corruption active. (Que les laboratoires mettent cet argent dans leur recherches et n’essaient plus de nous refourguer les résultats coûte
que coûte, avant même qu’elles aient été effectuées !!!)

Vous pouvez engager des actions civiles et judiciaires contre les personnes ayant notoirement manipulé l’opinion (politiques,
journalistes, médecins, «conseillers », entreprises…).

Au lieu de vous empoigner sur des sujets où vous n’y connaissez rien et qui vous rendent complices, aveugles ou non, d’une
attaque sans précédent sur des principes démocratiques que vous êtes censés défendre, vous pourriez renouveler votre confiance aux
personnes qui nous prouvent chaque jour leur honnêteté, en plus d’avoir les meilleurs résultats médicaux du monde et leur confier la
gestion médicale d’une crise qui vous dépasse. Et ainsi regagner la nôtre [confiance].

J’espère sincèrement qu’une majorité d’entre vous trouveront le courage nécessaire pour éradiquer cet avatar odieux de la culture
vichyste qui se répand dans notre pays et sur le monde.

Liberté, Égalité, Fraternité.

 

François Lefrançois

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Aller au contenu principal