Témoignage

Lettre ouverte d’une psychologue démissionnaire à son syndicat Inspirée par les paroles du Déserteur de Boris Vian

À Monsieur le "Président" du Syndicat National des Psychologues

 

Monsieur le Président

Je vous fais cette lettre

Que vous lirez sûrement

Je vous sais prendre le temps

Je viens de recevoir

Mes papiers sanitaires

Pour partir à la guerre

Avant Septembre noir

Monsieur le Président

Je ne veux pas la faire

Je suis sur cette terre

Pour aider tous les gens

C'est pas pour vous fâcher

Il faut que je vous dise

Ma décision est prise

Je vais démissionner

Depuis que je suis psy

J’ai vu monter la misère

J’ai entendu la colère

Les pleurs des indigents

En toute impunité

Les puissants devenus fous

Nous donnent rendez-vous

Boulevard des allongés.

Pour toujours libérée

D’une imposture infâme

Jamais ô mon âme

Vous me la volerez

Ce jour de bon matin

Je vais fermer ma porte

Au nez des années mortes

Je pars sur les chemins

Avec tous mes amis

Sur les routes du monde

Faire reculer l’immonde

Et je dirai aux gens

Refusez d'obéir

Refusez de la faire

N'allez pas à la guerre

Refuser de subir

S’il faut donner du temps

Nous donnerons le nôtre

Bienvenu parmi les nôtres

Monsieur Le Président

Puisqu’à votre horizon

Nous devons nous coucher

Je suis bien éveillée

Et donne ma démission

Si vous me poursuivez

Prévenez vos gendarmes

J’aurai comme unique arme

Ma liberté de pensée

Christine

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal