Témoignage de :

L’hôpital, c’est pour les vaccinés

31 décembre 2021

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Je viens porter aujourd'hui le témoignage d'une amie qui est à 8 mois de grossesse. Elle a toujours refusé la vaccination, mène une vie saine, fait attention à elle. Tout va bien.

Elle se retrouve dans un état grippal, avec un peu de fièvre et se dit que ça va passer. Sauf que la fièvre arrive à 39.5 le soir et elle téléphone le 15 pour savoir ce qu'elle peut prendre pour la faire baisser. Et elle retrouve ces mots à l'autre bout du fil.

Madame ! Mais vous n'êtes pas vaccinée ! Quelle irresponsabilité ! Vous avez qu'à prendre du paracétamol, rester au lit et attendre que ça passe ! L'hôpital c'est pour les vaccinés ! A moins que vous voyiez que vous ne pouvez plus respirer, ne venez pas à l'hôpital.

Elle se sent outragée mais tellement fatiguée qu'elle prend du paracétamol et reste au lit. Sauf que le lendemain soir la fièvre arrive à 40,1. Elle retéléphone le 15 : paracétamol et vous restez au lit. Il faut juste attendre que ça passe.

Le lendemain elle a un rdv en visio avec un Dr. Il diagnostique une grosse infection et prescrit enfin des antibiotiques qui viennent soulager mon amie. Sa fièvre baisse et heureusement elle a été prise en charge.

Si elle s'était tenue au discours du médecin du 15, qui sait si elle ne serait pas dans les statistiques comme une "femme enceinte non vaccinée morte du covid".

Si on ne traite plus les personnes qui en ont besoin, où va-t-on?

Pour l'instant, écrire une lettre à l'ordre des médecins en dénonçant cet apartheid sanitaire.

Courage à tous ceux qui vivez des situations similaires!

Défilement vers le haut