Témoignage

M. Le Président, MERCI BEAUCOUP!

Monsieur Le président,

Merci beaucoup! Vraiment....

Après votre allocution, mon cerveau a commencé à travailler comme jamais! Je sentais les neurones se mettre en branle, actifs et musclés. Pour mon travail, je me déplace sur le territoire français et dors dans les hôtels, je dine et déjeune dans des restaurants. J'adore aussi me balader dans les centres commerciaux dans lequel je dépense vraiment beaucoup d'argent. Je sors avec mon mari, avec mes copines nous déjeunons au moins deux fois par semaine à l'extérieur et je vais voir régulièrement ma famille en Italie.

Avec le pass sanitaire obligatoire, pour une seconde, j'ai vu ma vie s'écrouler! Eh bien, vous savez quoi? Les solutions ont fusé en trois minutes !!!! Au lieu de dormir à Lille, j'irai dormir dans le charmant hôtel de Courtrai en Belgique qui est à 20 km de la frontière...Même chose pour Annecy ! J'ai découvert un hôtel très mignon dans la banlieue de Genève, qui est même moins cher que quelques hôtels français d'une chaine bien connue..
Je trouverai des maisons d'hôtes dans lesquelles il y a des vrais gens et pas de machines qui appliquent des règles séparatistes!

Je dépenserai mon argent dans les petites boutiques, en ligne ou dans les centres ville. Je ne mettrai plus les pieds dans les énormes centres commerciaux qui dégueulent de marchandises immangeables, je ferai mes courses chez le producteur lors d'un week-end à la campagne, dans le magasin du coin de la rue, sur marché du samedi... J'ouvrirai finalement le site de l'AMAP que j'ai sur mon bureau. Je m'efforcerai d'acheter juste, mieux et moins. Mon portefeuille s'en portera mieux...Je préparerai la chambre d'amis pour mes parents, ils resteront ici avec moi une semaine et ils nous aideront avec le jardin...et les repas...

Même chose pour les restaurants : je ferai plus de repas à la maison, je me mettrai aux fourneaux pour une fois même si je n'aime pas foncièrement ça ! On dînera les uns chez les autres et on rigolera de ma cuisine pas franchement réussie, on ouvrira pour se consoler des bonnes bouteilles, et là aussi, ça coutera moins cher qu'au restaurant (souvent décevant et hors de prix). Avec mes copines on s'inventera des pique-niques, on trouvera des petits restaurants résistants ou dissidents, ça sera aventureux et chouette!

On en profitera pour être plus ensemble, plus unis, plus solidaires: on inventera encore plus de solutions.

Grâce à votre allocution, M. Le Président, je suis gaie ce matin: j'ai envie de vivre encore plus, d'inviter le couple de nouveaux voisins qui viennent de s'installer dans la maison à côté à venir diner samedi, de chercher ma prochaine maison d'hôtes pour dormir lors de mon tout prochain déplacement ! C'est comme une chasse au trésor, et je suis comme un enfant qui y joue...

Je ne ferai jamais votre vaccin, M. Le Président, quoi que vous puissiez mettre en place.

Je suis même prête à quitter la France en dernier recours. Et mon argent, qui avant contribuait à mon petit niveau à faire tourner ce pays, sera employé différemment et profitera à d'autres économies. Et même si vous ne savez même pas qui je suis et que vous n'avez que faire de mon avis, je vous le dis quand-même: vous ne gagnerez pas, vous et votre système, votre oligarchie.

Il y a toujours des solutions, toujours! Donc, merci M. Le Président. Continuez comme cela et je me transformerai en Wonder Woman. Il y en a d'autres comme moi, plein ! Et malgré le rideau de fumée de vos médias, vos médecins médiatiques, vos courtisans bien dévoués, vos collègues politiques inutiles, vos labos affamés et votre oligarchie avide, nous avons les yeux bien ouverts! Et plus vous vous agitez, et plus nos idées sont claires.

Merci encore M. Le Président.

Elisa

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal