Témoignage

Madame la Députée, POURQUOI ? POURQUOI ? POURQUOI ?

Madame la Députée,

 

Un mois plus tard, depuis mon dernier courriel, examinons à nouveau le rythme de la propagation de la Covid-19 en EHPAD + EMS

- D'après les chiffres publiés par le gouvernement, je constate avec vous que celle-ci continue à un rythme CONSTANT : 900 à 1000 contaminés / jour et 90 à 100 décès / jour

- Et cela en TOUTE CONNAISSANCE DE CAUSE ET ACCEPTATION de la part des autorités politiques et sanitaires, de la part des responsables de ces établissements devenus à TRÈS HAUTS RISQUES pour les résidents confinés dans leur chambre, isolés de leurs proches.

Oui, Madame la députée, je dis « ACCEPTATION » car je ne vois aucune action mise en œuvre pour enrayer drastiquement la cause, c'est-à-dire en INTERDISANT l'entrée des contaminants en EHPAD + EMS.

La vaccination en cours depuis début janvier n'est pas une action qui va en ce sens: Je vous rappelle que Mr Fisher (le Mr « vaccins » de la France) a lui-même reconnu que personne ne sait si le vaccin stoppe la contagion de vacciné à non vacciné.

Je vous invite, Madame la députée, à lire des témoignages des soignants en détresse, témoignages publiés sur le site www.reinfocovid.fr.

Je vous invite également, Madame la Députée, à écouter ce que beaucoup de français ont découvert avec stupéfaction et horreur: le témoignage de Stéphanie Bataille qui n'a pas été admise à être auprès de son père en fin de vie, hospitalisé dans un hôpital prestigieux où il avait été contaminé (suite à une opération nécessitant son hospitalisation et qui l'a mis au contact d'un ou plusieurs soignants contagieux), interdiction en application d'un règlement interne allant jusqu'à lui refuser de le voir une dernière fois, décédé, NE RESPIRANT PLUS.

https://www.europe1.fr/societe/on-lui-a-interdit-de-dire-au-revoir-a-son-pere-mort-du-covid-stephanie-bataille-raconte-son-combat-4021097

 

Des responsables qui s'abritent derrière UN RÈGLEMENT qui déshumanise la médecine, derrière un règlement qui va jusqu'à considérer les décédés QUI NE RESPIRENT PLUS comme inapprochables par leurs proches, derrière un règlement que l'on ne pouvait imaginer que dans une dictature, et bien ces responsables existent en France, ils existent sans que l'ordre des médecins n'y trouve aucune atteinte à la déontologie médicale.

Madame la Députée, après cet horrible constat, passons aux questions:

À propos des EHPAD + EMS, établissements devenus à très hauts risques par voie de conséquence :

- Pourquoi, Madame la Députée, les personnels testés positifs entrent encore en EHPAD + EMS : Par manque de bras ???

- Pourquoi, alors que nous sommes en ÉTAT D'URGENCE SANITAIRE, des bras supplémentaires n'ont-ils pas été RÉQUISITIONNÉS ET FORMÉS EN URGENCE ?

À propos de la vaccination des résidents « consentants » et préalablement examinés par leur médecin :

Nous, les citoyens, constatons que des personnes très âgées ont été vaccinées et certaines d'entre elles, dans la semaine qui a suivi, décédaient.

- La question d'en connaître la cause parait secondaire devant celle du POURQUOI leur médecin ne s'est-il pas opposé à vacciner ces personnes ?

- N'était-il pas le plus à même de SAVOIR que leur espérance de vie était très réduite en les ayant examinées ? Et donc en déduire l'inutilité à vacciner d'une part, et d'autre part de la déconseiller par simple principe de précaution, la vaccination risquant de « fatiguer » trop sévèrement ces personnes.

- N'était-il pas bien placé pour savoir que ces personnes âgées à très âgées font confiance en leur médecin et qu'obtenir un consentement de leur part est une mascarade, c'est comme leur demander si oui ou non elles n'avaient pas confiance en lui et les soignants ? Sur cet aspect de " position dominante" il est instructif de relire le serment d'Hippocrate.

Autre chose:

Nous, les citoyens, constatons à présent que les soignants sont vaccinés avec le vaccin LE MOINS EFFICACE mis en circulation, celui de AstraZeneca :

- Pourquoi les soignants qui vont au contact des résidents en EHPAD et des hospitalisés à l'hôpital ne sont-ils pas vaccinés avec le vaccin le PLUS efficace ??? Pourquoi ???

Madame la Députée, pendant encore combien de temps les parlementaires peuvent-ils continuer à accepter de fermer les yeux sur toutes ces questions sans réponse ?

Votre collègue députée Martine Wonner S'INSURGE avec courage et tente de rassembler suffisamment de parlementaires pour le dépôt d'une motion de censure.

- Elle a lancé un appel : L'avez-vous entendu en la rejoignant ?

Le 13 mars prochain je reviendrai devant vous et nous pouvons d'ores et déjà prévoir environ 2500 à 3000 décès supplémentaires parmi les résidents; à moins que d'ici là un cordon sanitaire aura été mis en place autour des EHPAD + EMS.

Précision à propos du cordon sanitaire : Seuls les testés positifs sont refoulés, les testés négatifs étant libres d'entrer et sortir.

 

Veuillez, agréer, Madame la Députée, mes salutations cordiales.

 

Mr J.R. Pélisson

 

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Aller au contenu principal