Témoignage

Malaise au supermarché, le masque au prix de la vie s’il le faut !

Nous sommes au supermarché, mon mari est diabétique (depuis peu, donc nous connaissons mal ses réactions en cas de problème) peu après notre entrée, il m'explique qu'il ne sent pas bien. Je vais acheter du pain pour qu'il en mange un peu puis nous décidons de sortir avec nos petits achats. J'ai horreur d'aller aux caisses rapides mais il me le demande pour sortir plus vite ...

A la caisse, nous attendons quelques minutes et je vois qu'il n'est pas en forme. Il abaisse légèrement son masque pour prendre de l'air et me dit "ça ne vas pas trop". Je n'ai pas le temps de réagir que j'entends "l'hôtesse de caisse" presque aboyer : "ah non monsieur, il faut mettre le masque ". Je lui explique aussitôt le contexte et lui dis qu'on veut sortir, elle insiste .... Mon mari lui répond en criant : "mais vous ne voyez pas que je vais crever ", elle s'en fiche, il sort avant moi.

Je lui explique que le premier geste qu'elle aurait dû avoir était celui d'aller chercher un siège et peut être un agent pour nous aider, soit à le soutenir, soit à appeler les pompiers. Je suis en colère bien sûr. Elle insiste en m'expliquant que s'il est malade il ne doit pas sortir et que lorsqu'elle a un malaise, elle sort ELLE.... Je lui explique qu'alors il faut afficher en gros sur l'entrée du magasin :

Interdit aux malades, aux handicapés, aux femmes enceintes, aux épileptiques etc....

Je lui dis qu'elle aurait dû faire preuve d'humanité tout simplement devant une personne qui fait un malaise ... Le ton monte, la chef de caisse arrive, puis l'agent de sécurité et ON me demande de baisser le ton... Je parle encore plus fort en disant : « ah bon vous allez me mettre en prison parce que mon mari a eu un malaise sous son masque » ... Je finis par sortir, je suis furieuse....

Je rentre chez moi et demande instamment un rendez-vous avec la direction et/ou les ressources humaines. J'obtiens ce rendez-vous l'après-midi même. Après mon compte-rendu je pense avoir été entendue par la responsable RH (qui était sincère), qui avait l'air réellement gênée et ennuyée par cet incident et qui s'est engagée à parler à ses équipes à ce sujet.
Voilà un exemple de ce qui aurait facilement pu dégénérer en drame si le malaise de mon mari avait été plus grave. Mais même en ayant expliqué cela à cette hôtesse de caisse ce matin-là, elle est restée bloquée sur la consigne de "porter le masque ", bête et disciplinée, comme du temps ou la consigne était d'envoyer les gens à la mort.

Quelle tristesse d'avoir ressenti cela chez cette femme, et quelle détresse aussi.

Triste époque.

 

MAJ.

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal