Témoignage de :

Maltraitance

12 janvier 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Bonjour,

J'ai maltraité ma fille, le gouvernement m'a obligée à maltraiter ma fille... Voilà le sentiment qui me hante depuis plusieurs jours... Je m'en suis excusée auprès d'elle, et pourtant je n'y suis pour rien !

Je ne suis pas opposée aux vaccins en règle générale, mais celui concernant le Covid, je ne veux pas me le faire injecter.
J'estime être en pleine forme, et avoir à 35 ans, de quoi me fabriquer mes propres anticorps.

En 2 ans je n'ai jamais été touché par le COVID, car tout le monde faisait attention.

Mais autour de nous, nous sommes les derniers à ne pas vouloir nous faire vacciner.

Au dernier 1er de l'an que nous avons passé en petit comité, une des personnes présentes, vaccinée, est venue en étant cas contact sans le savoir. Sans trop de symptômes, à part un léger rhume... Nous avons passé 4 jours avec elle. Puis le 1er janvier, avec quelques courbatures, elle a décidé de se tester avec un autotest que j'avais en ma possession.

Positive, voilà le résultat.

Tout le monde s'est autotesté dans la foulée... Négatifs. Tous.

Son test antigénique, l'a confirmé.

Mais quelques jours après, nous étions 9 de plus à devenir positifs.

D'abord mon conjoint, non vacciné, quelques légers symptômes grippaux mais rien de grave.

Puis moi, asymptomatique.

Mais le nouveau protocole scolaire étant, j'ai cru bien faire en envoyant mes enfants se faire tester chez une infirmière.

Pendant que mon fils de 6 ans et moi-même nous faisions tester... Ma fille de 8 ans pleurait déjà, rien qu'en voyant le bâtonnet à mettre dans le nez.

J'ai essayé d'insister un peu, mais je savais bien que ce serait très compliqué !

L'infirmière a cru bien faire en prenant le relai avec ces mots "eh tu sais tu es grande, à 8 ans, tu dois comprendre que ta maman n'est pas vaccinée. Et que si tu ne fais pas ce test, et que tu es malade, tu peux transmettre la maladie à ta maman, et c'est très grave. Tu dois protéger ta maman..." Tout ça sur un ton accusateur envers moi non vaccinée...

Je lui ai dit à ce moment-là de laisser tomber.
Qu'elle avait tout faux. Et que ce n'était pas à ma fille de me protéger. Que ce n'était pas la peine de m'accuser de cette façon, et que c'était mon choix.

Elle a donc voulu me faire payer le test gratuit, qu'elle avait ouvert pour ma fille !
J'ai fini par m'énerver et elle s'est ravisée !

Une situation dont ma fille me reparle sans cesse depuis plusieurs jours !

Tous ces tests, ce masque, cette peur instaurée par tous, sont néfastes pour nos enfants et il faut s'en inquiéter avant qu'il ne soit trop tard...
Pour ma part, je ne les force à rien.
Je ne leur en parle jamais ou presque et essaie le plus possible de leur laisser dans leurs pensées et leurs rêves d'enfant.

Merci de permettre de témoigner.
Merci aux collectifs.
Merci pour vos actions, en espérant que ça change. Vite.

 

Défilement vers le haut