Témoignage

Masqués, masqués à demi, démasqués.

A toi qui ne portes pas ton masque dans la rue, je voudrais te remercier du fond du cœur pour ton courage, ta résistance, ton bon sens, ta liberté, etc. Vraiment. Merci, merci, merci.
S'il te plait, ne lâche rien, continue à respirer librement et à pleins poumons.

Tu m'inspires et me donnes du courage. Parce que j'en manque...
Je porte systématiquement mon masque sous le nez. Effet de style garanti. ;)
Mais c'est surtout pour pouvoir respecter notre premier besoin fondamental, respirer, tout en "respectant" le port du masque.

Personne ne m'a jamais fait de remarque, ni collé d'amende pour mon port du masque sous le nez.
Personne.
Ni le responsable du magasin de café, ni le vigile de la FNAC, ni le contrôleur à la descente du bus.

Au pire, j'ai juste eu des regards revolvers de gens qui avaient leur masque remonté sous les yeux. (Elle a les yeux revolvers, le regard qui tue. Vous l'avez dans la tête maintenant, hein  … ? )
Mais aujourd'hui, ça me fait marrer plus qu'autre chose ces yeux revolvers.

Alors, je continue(rai) à porter mon masque sous le nez...
Jusqu'au jour où j'aurai le courage de l'enlever entièrement.

Merci.

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal