Témoignage

Médecine préventive, compter les morts

Mon témoignage a plusieurs aspects. Pour ce qui me concerne, j'ai 68 ans et mon médecin m'a judicieusement recommandé, depuis février 2020, de prendre du zinc et, vérification faite de mon taux de vitamine D (que je fais tous les ans), de prendre une supplémentation car j'ai toujours une carence. J'ai eu le covid en octobre, un "petit covid", quatre jours de grosse fièvre, suivis d'un peu de fatigue, et tout est rentré dans l'ordre. La sérologie indique un taux très élevé d'anticorps. Vu mon terrain généralement assez inflammatoire, je pense que cette situation favorable est due à ce traitement préventif.

Par ailleurs, j'ai reçu plusieurs témoignages de personnes dont des proches sont décédés, et qui ont été notés morts du Covid alors que ce n'était pas le cas. Ils avaient suffisamment de pathologies évolutives pour expliquer leur décès. Je vis dans un milieu de chercheurs très informés, éclairés, et ce style de témoignage qui circule activement jette évidemment un discrédit regrettable sur votre profession. J'ai donc accueilli avec plaisir la formation de votre collectif.

Sarah

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal