TĂ©moignage

MĂȘme au bout du rouleau je crierais 😊 RESISTANCE !!!

La plupart des gens pensent qu'il s'agit d'un vaccin classique, or c'est une injection de matiÚre génique synthétique et modifiée n'ayant pas dépassé la phase 3 des tests de pharmacologie !

N'oubliez pas ça, mĂȘme si ça va mettre au plus mal ceux qui l'ont dĂ©jĂ  fait et voudront remettre leur naĂŻvetĂ© et faiblesse d'esprit sur vous! RÉSISTEZ !!!

Toujours de la bienveillance dans la fermeté ! On ne dit pas "c'est pas bien mon petit chéri d'avoir allumé le gaz sans maman et papa !", on met une torgnole et on explique derriÚre ! (oui ça peut choquer, mais au moins le petit, il le refait pas!) Ceci est un message à tous ceux qui écoutent, lisent, ces informations anxiogÚnes. Ne lùchez RIEN !!! LA science et le bon sens sont de notre cÎté !

N'oubliez pas, vous n'ĂȘtes pas "antivax" (d'ailleurs remarquez comment on n'entend plus les zĂ©tĂ©ticiens et autres nofakemed sur twitter). Ils se noient et ce que vous entendez ne sont que leurs derniers cris et dĂ©battements dans les sables mouvants qu'ils ont voulu vendre aux gens. Nous sommes juste des gens censĂ©s, Ă©clairĂ©s (parfois guidĂ©s spirituellement ou religieusement), et fiers d'ĂȘtre humain ! Nous sommes des humanistes au sens noble du terme, et ce combat est mondial ! N'ayez pas peur quand on nous crache dessus, qu'on veut  nous vilipender, nous stigmatiser, nous ostraciser. Ce n'est pas nous les fautifs et nous le savons.

Pour les plus extrĂȘmes d'entre nous, nos ennemis d'hier seront nos alliĂ©s de demain, car partout dans le monde, peu importe notre couleur, notre religion, notre niveau d'Ă©tudes, l'endroit d'oĂč l'on vient, on se doit de marcher ensemble ! C'est mondial et aucun continent n'y Ă©chappe.

Nous sommes la véritable humanité de ce monde matérialiste ("j'ai fait l'injection pour voyager" triste réalité matérielle...).

Restons fort, unis et intransigeants ! Pour ceux qui dĂ©priment, se sentent profondĂ©ment seuls, tombent dans la dĂ©pression ou pensent perdre de la force dans ce combat, je vous propose, sans prĂ©tention aucune, quelques solutions ! Adoptez un animal de compagnie peut ĂȘtre une solution.

Souvent, c'est la solitude et l'isolement qui nous font sombrer dans l'enfer de notre propre existence. Ou sinon, mĂ©thode barbare. Prenez-vous quelques jours et partez camper loin de tout un jour ou deux... Face Ă  soi, on n’a pas le choix, et quelle meilleure Ă©cole de la vie que de renouer avec notre profondeur et nous connecter Ă  la Nature.

La solitude peut ĂȘtre un catalyseur extrĂȘmement puissant pour apprendre Ă  s'aimer et en profiter pour changer 2-3 trucs qui ne nous mettent pas en phase avec nous-mĂȘme. Pardon, mais quand on dit « restez positif », cela ne veut rien dire ! On peut ĂȘtre totalement nĂ©gatif et trĂšs productif ! Écrivez des pamphlets peut-ĂȘtre. Pensez Ă  vos ancĂȘtres et ce qu'il a fallu pour que vous soyez lĂ , prĂ©sent ici et maintenant, rĂ©flĂ©chissant comme vous le faites. Relativisez ! Faites de l'humour noir aussi pourquoi pas. Ou alors soyez triste, ce n'est pas forcĂ©ment nĂ©gatif comme le dirait ces conneries de dĂ©veloppement personnel. Comment ne pas trouver toute cette situation anxiogĂšne mais tout autant ridicule... Riez aux Ă©clats, souriez comme un con devant le miroir, rendez visite Ă  votre famille, recueillez-vous au cimetiĂšre et discutez avec vos amours partis, parlez seul, lisez, priez mĂȘme juste pour dire "hey toi! le tout puissant lĂ -haut, fais moi aimer ce monde ou du moins, les gens qui le composent aussi idiots soient-ils, merci! Et mets sur mon chemin de bonnes personnes, amen ! et vite stp !", faites-vous une recette que vous avez toujours voulu tester mĂȘme si vous devez Ă©conomiser un peu pour ça, chanter, faites du sport, dansez Ă  poil dans votre salon mais faites gaffe Ă  l’exhibition, apprenez un instrument de musique, ou faites du air guitare ou d'autres instruments, jouez aux Ă©checs, dites ce que vous pensez autour de vous, rappelez une (ou un) de vos ex, vous serez peut-ĂȘtre surpris
 Un peu de folie ! C'est ce qui nous manque quand on dĂ©prime...

Souffler un peu n'est pas renoncer. On n’est pas tous au mĂȘme niveau de comprĂ©hension du monde et il est normal de se sentir briser par autant d'informations anxiogĂšnes. Croyez-moi, (ou non d'ailleurs) mais Ă©coutez-vous ! Pleurer, c'est mieux que d'avoir des migraines Ă  force d'essayer de comprendre lorsqu'on n’est pas prĂȘt. Aussi, Ă©coutez la musique que vous Ă©coutiez lorsque vous Ă©tiez adolescent. Vous savez cette pĂ©riode "no futur" oĂč tout semblait faisable. Aucune barriĂšre Ă  part votre bon sens et votre ambition. Cette pĂ©riode oĂč sortir de sa zone de confort Ă©tait aisĂ©. Ces moments de rĂ©bellion face Ă  l'autoritĂ© ! A cet Ăąge-lĂ , c'Ă©tait contre les parents, aujourd'hui c'est contre ceux qui se prennent pour eux! Laissez votre imagination faire sa part de mystĂšre aussi. Un pas aprĂšs l'autre, nous ne sommes pas des rampants ! Aimez vos ennemis, vos faiblesses, vos dĂ©fauts, parce qu’aprĂšs tout, ils sont comme nous, Ă©phĂ©mĂšres sur Terre


 

 

Le véritable E.T.

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots


Je veux témoigner ...

Autres témoignages

DĂ©filement vers le haut
Aller au contenu principal