Témoignage

Menace services sociaux

Bonjour à tous

Je tenais à vous partager mon expérience actuelle. D’une part pour trouver réconfort soutien et conseils et d'autre part pour dénoncer une situation que je trouve injuste et révoltante.

Je suis maman de 4 enfants. Mes 2 plus jeunes ont 10 et 5 ans et je suis divorcée de leur papa. Le 2 octobre dernier, le port du masque devenant obligatoire à l’école à partir de 6 ans, j’ai décidé de retirer mon fils de 10 ans et de lui apporter moi-même l'instruction dont il a besoin. J'ai été reçue à plusieurs reprises par le maitre de classe. Nous avons longuement discuté et je lui ai exposé mon point de vue de maman qui, en aucun cas, n'accepterait de faire du mal à mon enfant en l'étouffant 8h par jour avec un masque, un nid à microbe qui plus est. Nous avons donc commencé une collaboration pour l'instruction de mon fils à la maison. Le papa n'étant pas d'accord avec ma décision et ayant la garde de mes fils du mardi au jeudi, il a décidé lui de continuer à le scolariser les jeudis. Je ne peux malheureusement m'opposer à son choix ni déscolariser mon fils puisque lui souhaite qu’il continue à y aller et qu'en plus ce n'est pas moi qui refuse que mon enfant aille à l’école mais l'école qui le refuse sans le masque. Nous vivions donc ainsi depuis le 2 octobre. École à la maison et école à l’école les jeudis.

Je reçois la semaine dernière en envoi simple un courrier de la protection de l'enfance me donnant rdv 5 jours plus tard pour un entretien à ce sujet, à la demande du père qui a donc déposé une requête auprès du juge des enfants. Entrevue de plus d’une heure au cours de laquelle j’ai exposé mes motifs et contrecarré chacun des arguments que la personne me donnait. Désaccord total. Un débit de non-sens, de contresens.... Il en ressort que cette personne me met en garde que si monsieur ne lâche pas, je risque carrément de perdre la garde de mes enfants. J’ai beau lui expliquer qu'une maman se doit de protéger ses enfants, que c'est instinctif et viscéral....elle n'entend rien. J’ai beau lui expliquer que mon fils se porte parfaitement bien, qu'il est épanoui, qu'il travaille très bien, qu’il est sociabilisé car je l'emmène 3 fois par semaine jouer à la sortie de l'école avec ses camarades de classe, parce qu’il voit ses cousins, parce qu'il voit d'autres enfants dans les parcs les week-ends...etc...elle n'entend rien. Et entre deux phrases, elle me sort que de toute façon elle voit mon fils demain! (Sur le temps de garde du père ) Je tombe des nues. Comment un enfant peut-il être entendu dans un tribunal par du personnel judiciaire à la demande du père sans que la mère que je suis n'en soit informée officiellement avant???? Ne serait-ce pas un vice de procédure? Mon fils qui allait très bien est donc en ce moment même entendu par une étrangère dans un tribunal ! Tout allait bien pour lui, pour moi pour le maître d'école et ces personnes vont le déstabiliser et me menacent de perdre la garde de mon fils. Quelqu'un a t-il eu la même expérience? Tout conseil sera le bienvenu. D'autant plus que je sais d'ores et déjà que le même problème se posera pour la question de la vaccination. Je ne veux pas vacciner mes enfants. Le père oui. Le père peut-il le faire sans mon consentement (quand je les ai fait vacciner pour le DT Polio, le médecin ne m'a pas demandé si le papa était d’accord).

 

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal