Témoignage

Merci à réinfo

 

Pour commencer, un grand merci pour le dernier article dont j'ai pris connaissance ce matin.

Cela me donne l'envie d'emboiter le pas et de vous parler de mon expérience.

Je peux dire que cette année a été riche en apprentissages, en découvertes exaltantes, bref une année passionnante.
Cela fait pas mal d'années que je dis qu'il y a quelque chose qui ne va pas dans notre monde.
Une partie de l'humanité étouffe dans la graisse et une autre partie meurt de faim.
Et depuis une 20aine d'années j'ai constaté que l'argent est devenu la valeur suprême.

Donc quand le virus est arrivé, j'étais comme tout le monde sous le choc. Il faut dire que tout était bien orchestré.
Au bout de 15 jours lors du premier confinement, la question s'est posée à moi.
As-tu envie de vivre dans la peur ? Et la réponse était NON.

Alors je me suis dit : Si tu dois attraper ce virus tu l'attraperas. Et si tu dois mourir de ce virus, tu mourras. Il faut bien mourir de quelque chose.

Depuis la peur m'a quittée et plus jamais revisitée.
Pour moi le doute s'est installé quand le super gouvernement a interdit l'HYCL.
Cela m’a semblé incohérent, vraiment bizarre, et inexplicable.

J'ai commencé alors à chercher pour tenter de comprendre.
Et là tout un monde s'est ouvert devant moi.
J'ai découvert des êtres humains merveilleux, passionnants.

Le Pr Raoult, Pr Perronne, avec son premier livre. Assez rapidement les merveilleux Dr Fouché. Prof Toubiana et Alexandra Henrion Caude.
J'ai découvert France soir, et toutes les autres associations.
La dernière fois que j'ai appris autant, cela remonte à 40 ans lors de mes années en faculté.

Réinfo m'enchante. J'ai distribué des Flyers dans les boites aux lettres, et devant l'école de mes petits-fils. J'en ai collés sur ma porte de garage.

Je n'ai jamais mis le masque dans la rue. Je vais aux manifestations à Paris ou je rencontre de personnes incroyables.
J 'étais endormie, un peu mouton.

Cette crise m'a réveillée,
J'ai même lu un peu Platon. Merci Louis Fouché.

Et comme je dis dans mon boulot, FAIS CONFIANCE A LA VIE.

Et oui j'ai 69 ans et je travaille comme Psychanalyste.

Des belles chose nous attendent, la vie vaut le coup d'être vécue.

Courage à tous les résistants.

 

Susi Berger

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal