Témoignage

Message aux donneurs de leçons

"On" me dit que je suis une vilaine-méchante-pas belle-égoïste" parce que je refuse l'injection. Qu'en l'acceptant j’œuvrerais pour le bien de la communauté qui est bien plus important que mon petit bien être à moi. J’œuvrerais pour la liberté de tous ma petite liberté à moi ne comptant pas. Car il y a un truc monstrueux qui tente de décimer l'humanité (heu 3 millions de morts sur plus de 7 milliards d'humains ça ne ressemble pas du tout à une hécatombe !). Et que ce n'est qu'en me faisant injecter ce "vaccin" que je contribuerais à la mise à mort du vilain virus. Oui oui, pour le bien-être commun ! (Oui, j'utilise le conditionnel)

 

D'accord. Alors faisons un marché : vous renoncez à vos smartphones, à tous les ordinateurs et autres tablettes que vous possédez. Ce faisant vous ne cautionnerez plus le trafic d'êtres humains lié à l'exploitation des terres rares en Mongolie : prostitution forcée des très jeunes filles et jeunes femmes, esclavage des hommes et des enfants... Vous participerez au maintien des populations nomades sur leurs terres d'origine et contribuerez à l'arrêt d'une pollution monumentale et d'une consommation immodérée d'eau potable. VOUS ŒUVREREZ POUR LE BIEN COMMUN. Non, vous ne voulez pas ?

 

Ok. Je n'insiste pas. Autre proposition : renoncez à votre grosse bagnole qui pollue un max et avec laquelle vous êtes susceptibles de mettre en danger votre vie et celle des autres. Ainsi, vous réduirez le nombre d'accidents mortels ou invalidants, vous réduirez le taux de pollution en protégeant la population des maladies respiratoires et des cancers qui y sont liés. Vous réduirez aussi l’extraction du pétrole et sa consommation en grande partie responsable du délabrement de la planète. VOUS ŒUVREREZ POUR LE BIEN COMMUN ! Non plus ?

 

Dans le même ordre d'idées : prenez le train. Moins de véhicules motorisés = moins de pollution = moins de risques d'accidents et des emplois recréés. Vous vous rendez compte à quel point VOUS ŒUVRERIEZ POUR LE BIEN COMMUN ? Bon, si je vous demande, POUR LE BIEN ÊTRE COMMUN de renoncer à vos voyages en avion pour vos vacances ? : moins de kérosène etc. etc...

 

Heu ... Ne faites plus vos courses en grandes surfaces et privilégiez les circuits courts : les producteurs locaux seront ravis de vous satisfaire et vous éviterez à vos enfants les vilains perturbateurs endocriniens qui les rendent malades, les menacent de stérilité, de cancer... Vous réduirez la production d'emballages qui agrandissent ces 5ème ou 6ème continents uniquement faits de nos ordures ménagères... VOUS ŒUVRERIEZ POUR LE BIEN COMMUN.

Bon, plus facile : boycottez les feux d'artifices. Ils tuent la faune nocturne et les résidus des retombées entrent dans le sol, se baladent vers les rivières et l'océan... entre autres inconvénients. On pourrait continuer comme ça pendant des pages et des pages. Mais vous vous lasseriez. Et ce n'est pas le but de ce message. Voyez-vous si vous acceptiez ne serait-ce qu'une seule de ces propositions vous sauveriez bien plus de vies que ne le fera cette injection. Vous aideriez la planète à aller mieux. Vous retrouveriez le plaisir du partage, des joies simples et gratuites, et UNE VRAIE LIBERTÉ commune DANS LE BIEN ÊTRE COMMUN.

 

Vous retrouveriez la vue car ayant accepté la poutre dans votre œil, la paille qui est dans le mien vous paraitrait bien insignifiante. Car je n'ai qu'un vieil ordinateur portable, ma voiture a 30 ans, je l'utilise deux fois / mois, elle consomme et pollue 2 fois moins qu'un S.U.V. Je ne prends jamais l'avion, je boycotte les feux d'artifice, je ne prends en grande surface que la nourriture pour mes chats... Je pense donc, très humblement, que par mon mode de vie, ne vous en déplaise, je contribue depuis des années au bien-être commun. Je n'ai pas attendu que quiconque m'en donne l'ordre. ET VOUS ?

 

Si demain la présidence, après mûre réflexion, demandait aux français d'appliquer ces propositions, vous crieriez à la dictature, au scandale, à la mise à mort de vos libertés... Alors , s'il vous plaît, pouvez vous ne piétiner ni ma liberté ni mes rêves d'un monde plus beau?

 

Avec toute ma bienveillance,

 

P.S. Nous sommes très nombreux à vivre de cette façon et à refuser l'injection. Cela ne démontre aucunement un égoïsme forcené, ni même un refus de civisme...

 

P.S.2 MERCI à toutes les équipes et à tous les membres et groupes de RéinfoCovid. Vous savoir là, dans l'existence est un baume. Merci à ce grand MONSIEUR qu'est le Dr. Louis FOUCHE pour son courage, sa bienveillance.

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal