Témoignage

Musique et masque…

Je suis professeur de musique en conservatoire. Je ne porte pas de masque sauf pendant 3 heures où je donne cours à des collégiens, mon masque est alors au mieux sous le nez, voire sous le menton... 

La moitié de mes élèves d’instrument enlève maintenant son masque pendant le cours et j'ai pu discuter avec eux (ados/adultes) ou avec leurs parents. Les plus jeunes hélas ! gardent le masque. J'ai proposé aux parents que leur enfant puisse l'enlever en gardant un peu de distance et en laissant la fenêtre ouverte mais sans résultat. 

J'ai confectionné un masque en tissu léger sur lequel j'ai écrit en lettres rouges " Réveillez-vous l'oxygène c'est la vie". Comme je l'ai mentionné un peu plus haut, je ne le porte que sous le nez (au mieux) et le plus rarement possible. 

Je ne suis pas la seule, je crois, dans ce conservatoire à agir ainsi mais chacun travaille "dans son coin". 

On a une direction qui semble dans la peur et je m'y suis heurtée en début d'année scolaire lorsque l'on nous a imposé de faire chanter les élèves avec le masque. 

J'ai alors écrit à la direction avec copie aux professeurs, que je ne prendrai pas un tel risque ! 

Je me suis débrouillée pour ne pas faire chanter mes élèves (ados). Je leur ai expliqué la dangerosité de chanter avec un masque et que je ne voulais pas les mettre en difficultés. Je leur ai demandé d'écrire ou de dessiner ce qu'ils désiraient pour leur vie et là, j'ai réalisé qu'ils étaient très négatifs sur leur avenir ! 

Alors, je leur ai proposé d'écrire ensemble le texte d'une chanson que nous mettrions en musique en imaginant toutes les belles choses que nous pourrions faire pour changer cela ! 

Le confinement de la fin de l'année a stoppé les cours. J'ai retrouvé mes élèves début janvier (pour deux semaines car les classes de chorale sont maintenant interdites) et devant leur envie, j'ai dû me résigner à les faire chanter avec le masque. 

Je donne aussi des cours de formation musicale et j'ai la chance d'avoir un parc autour du conservatoire ; aussi quand il fait assez chaud nous faisons le plus possible cours dehors et là, je leur propose d'enlever le masque ! 

Je fais confiance aux parents qui sont (à priori) heureux de cette solution mais je me sens un peu seule ! 

Ce qui me rend le plus triste, c'est de voir à quel point les enfants et adolescents semblent avoir intégré le fait de porter un masque comme une situation normale ! 

 Voilà ma petite contribution.

Martine 

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal