Témoignage

Non au pass vaccinal : lettre envoyée au Président

« Monsieur le Président, Je trouverais profondément injuste que vous appliquiez le pass vaccinal afin d’obliger 5,7 millions de français, dont je fais partie, à se faire vacciner alors qu’ils ne le souhaitent pas. Je comprends votre démarche de vouloir protéger la population et de tout faire pour enrayer cette pandémie. Et en même temps, je trouverais cette décision profondément injuste, oui.

Face à ce virus que je n’ai envie ni d’attraper ni de transmettre, j’ai choisi de changer de mode de vie plutôt que de recourir au vaccin qui ne me rassure pas pour des raisons personnelles (sans toutefois être antivax). J’ai, entre autres, considérablement réduit mes interactions sociales : ne voulant pas me faire vacciner, j’ai trouvé cela normal et j’ai donc joué le jeu. Je n’ai d’ailleurs pour le moment jamais attrapé ce satané virus ni donc pu le transmettre (et j’espère que cela continuera).

Mon papa de 89 ans étant en Ephad, là encore, j’ai joué le jeu pour pouvoir aller le voir toutes les semaines : j’ai donc fait un test antigénique chaque semaine depuis que le pass sanitaire existe et je paie 25,01 euros depuis que celui-ci est payant, pour aller voir mon papa de façon hebdomadaire.

Depuis qu’il a perdu l’usage de la parole et de l’écriture suite à un AVC, mes visites, ainsi que celles de ma maman, sont ses seules distractions (il ne peut plus lire, et toute activité, dont regarder, la télévision l’épuise) !!

Et maintenant, vous me dites que tout ce que j’ai fait ne serait pas suffisant ? Que je devrais finalement choisir entre me faire injecter un produit qui ne me rassure pas pour aller voir mon papa ? Si j’avais dû choisir entre mon métier et le vaccin, j’aurais changé de métier : même si cela est difficile, une reconversion professionnelle est toujours possible ; il n’y a pas qu’un seul métier possible dans une vie. En revanche, un papa, je n’en ai qu’un !!!

Alors oui, je trouverais profondément injuste que je sois ainsi obligée de faire un choix entre mon papa et moi : soit je choisis de m’écouter et ne me fais pas vacciner mais alors je ne peux plus aller voir mon papa, ; soit l’inverse !!

J’estime avoir pris mes responsabilités dans cette lutte contre la Covid19 en essayant de trouver un équilibre entre ma liberté, ma santé et celles des autres. Je ne doute pas que vous ayez à cœur de prendre les vôtres et que les choix que vous faites en cette période inédite de pandémie sont plus que complexes.

Mais je vous en prie, ne rendez pas la vaccination obligatoire ! Ne franchissez pas cette étape ultime. Le pass sanitaire avec une durée de 24h est déjà une très lourde contrainte. Je vous remercie par avance de prendre en considération cette prière !

Avec toute ma considération et ma sincérité. »

Catherine Geay

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal