Témoignage de :

Non citoyenne donneuse de sang

22 février 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

A la suite d'un événement familial qui m'a valu une certaine forme d' "ostracisation" (car je ne suis pas "vaccinée" contre la Covid 19) , j'ai décidé de me rapprocher de l'établissement français du sang (EFS) pour donner du plasma (je suis du groupe O+). Pour information, le don de plasma est utile aux personnes immunodéprimées, on peut donner du plasma tous les 15 jours, sur RV, à l'EFS le plus proche de son domicile.

Pendant des années auparavant, j'ai été donneuse de plaquettes et inscrite pendant près de 20 ans sur le fichier des donneurs de moelle osseuse. Je suis actuellement radiée car j'ai atteint la limite d'âge.

Depuis quelques jours et parce que je suis non "vaccinée", selon le Président de la République, je suis une non-citoyenne et une irresponsable.

J'ai été très bien accueillie à l'EFS, ma non "vaccination" ne pose pas de problèmes. Il y a même une affiche dans l'entrée qui précise que l'on n'a pas besoin de passe sanitaire pour être donneur...

A 2 reprises j'ai reçu un message de l'EFS me demandant si je voulais bien donner du sang au lieu de plasma, car les stocks de sang sont très bas. Pour mémoire, le groupe O+ est donneur pour tous les groupes de rhésus positif : ça fait du monde !!!! Lors d'une manif anti passe (et pas anti vax), un monsieur avec qui je discutais me disait qu'il allait refuser désormais de donner du sang puisque considéré comme " non citoyen"".

Personnellement, j 'ai une position inverse car je souhaite qu'il soit connu " haut et fort" que des tas de personnes non vaccinées (donc non-citoyennes et irresponsables) continuent à donner leur sang, leur plasma et leurs plaquettes par SOLIDARITÉ avec les personnes malades.

Nous, les non -injectés, nous ne pouvons pas accéder à la culture, aller à l'hôpital sans présenter un "laisser passer", mais pour donner notre sang, notre plasma et nos plaquettes qui permettront de sauver des vies, nous sommes les bienvenus : il faudrait que cela se sache.

Béatrice

Défilement vers le haut