Témoignage

Notre meilleure arme, c’est la joie

Notre meilleure arme, c’est la joie.

« Nul n’a plus besoin d’un sourire que celui qui n’en a plus à offrir. » Cette phrase, je me la répète, chaque jour, comme un mantra. Sourire, c’est communiquer sans avoir besoin de parler. Sourire, c’est d’abord se sourire à soi-même, pour ensuite sourire à l’autre, sourire au monde. Notre meilleure arme, c’est la joie. Pas la fausse joie, le sourire de façade qui dit oui à l’extérieur et qui dit non à l’intérieur. La vraie joie, celle qui ne trompe pas, celle qui éclaire longtemps, et qui réchauffe. Pas celle qui s’éteint dès que des discours sinistres viennent raviver l’ambiance morose. L’arrivée de la troisième dose, de la cinquième vague, du énième confinement ? A cela, je ris. Je ris parce que je sais. Je sais que ces mensonges n’atteindront pas ma liberté intérieure. Celle que je cultive chaque jour, précieusement. Je n’ai pas reçu le don de la joie, car quand elle s’en va, j’ai toujours la crainte qu’elle ne revienne pas. Mais je crois que j’ai reçu le don de l’émerveillement. Celui qui m’étonne chaque jour d’être en vie, et celui qui me tourne irrémédiablement vers elle, comme une plante qui se tourne vers la lumière. Notre meilleure arme c’est la joie, car quand on est en joie, on peut créer, imaginer, inventer, réinventer le monde. Non, messieurs les gouvernants, vous n’inventerez pas le monde à notre place, car la vie est bien plus forte, et les mensonges finissent toujours par partir en poussière.

Marie

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal