Témoignage

Obligation vaccinale versus soins précoces

Je me sens solidaire à l'action visant à ne pas rendre systématique la vaccination COVID pour les professionnels de santé et pour les patients. _( Voir le message ci dessous) _

J'ai personnellement fait le COVID, il y a plus d'un an ( Mars 2020) , ainsi que mon épouse. Nous nous sommes soignés uniquement avec quelques doses d'homéopathie + un arrêt de travail de 10 jours.
Fin mai 2021, une analyse biologique montre, pour mon épouse et pour moi, que nous avons encore largement des anti corps autant, voir plus que si nous nous étions faits vacciner. J'ai pu observer le même phénomène chez des patients à ma consultation. Ne serait-ce pas une preuve qu'accompagner le malade naturellement lors d'une maladie aigue peut lui permettre de garder en mémoire les moyens de surmonter les contacts ultérieurs plus durablement que le vaccin ?
Pourquoi prendre ou faire prendre des risques inutiles, quand le respect des défenses naturelles peut permettre un nouvel équilibre ?

Le corps médical est composé de membres différents qui doivent savoir se comprendre et se compléter. Je fais confiance à mes confrères de l'ordre des médecins du département auquel je dépends. La dérive d'une solution unique appliquée à toute une population, ne tenant plus compte des individualités ne risque-t-elle pas de pérenniser une situation précaire et anxiogène pour le bénéfice de qui et de quoi ?

Merci à vous d'exister en tant que personne actrice, au sein de notre communauté de vivants.

Bien cordialement

Docteur  NICOLAS F.

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Aller au contenu principal