Témoignage

On vaccine les médecins dans les locaux de l’Ordre

Je suis atterrée. Une amie médecin vient de faire savoir (fièrement) via un réseau social privé qu'elle venait de se faire vacciner contre le covid dans les locaux annéciens de l'Ordre des Médecins.

Nous faisons partie d'un groupe de 30 personnes environ, personnes qui ont habituellement confiance en elle en matière médicale. J'ai peur que d'autres personnes du groupe ne la suivent. Ce sont des personnes auxquelles je tiens beaucoup.

J'ai évité de parler de la crise covid dans ce groupe, car ce groupe est pour beaucoup d'entre nous une vraie bulle d'oxygène et un lieu d'échanges amicaux depuis le 17 mars.

D'un côté, je me sens coupable de ne pas tirer la sonnette d'alarme et de l'autre, si j'en parle, je vais faire exploser un groupe constitué depuis 30 ans dans le cadre d'activités artistiques. Quelques menues tentatives ont commencé à déclencher d'âpres discussions. Du coup, je me suis tue. 

Entre temps, j'ai eu cette personne au téléphone. Elle m'a dit être considérée comme personne fragile et qu'elle a pris sa décision en toute connaissance de causes ayant consulté d'autres confrères dans plusieurs branches médicales… Elle m'a aussi expliqué que les vaccins à ARN existent depuis longtemps ???

Je ne sais que faire. J'ai du mal à dormir depuis la nouvelle de cette vaccination. J'ai l'impression de pratiquer de la non-assistance à personne en danger. Il en va de la santé de ces personnes et ce groupe fait aussi partie de mon équilibre personnel. 

À deux autres reprises, des personnes du monde médical (rhumatologue et biologiste), m'ont affirmé que ce n'était, pour l'une, qu'une petite piqûre et un mal de tête et pour l'autre que l'ARN des vaccins était sans danger et ne pouvait pas affecter le génome ! 

Votre lumière me serait très utile sur ces faits, car aujourd'hui j'en arrive à douter de ma propre intégrité mentale ! Cela fait plus de 30 ans que je ne me fais plus vacciner. Rassurez-moi ! Cela me demande un énorme effort pour rester droite dans mes bottes et surtout cela m'isole de plus en plus… 

P.S. : Je rentre de chez un de mes médecins, qui accepte que je ne porte pas de masque, puisqu'elle en porte un. C'est déjà ça. Mais en pleine psychothérapie, cela fait tout de même bizarre d'avoir un masque en face de soi au lieu d'un visage ! Alors qu'à la fin de l'été, elle n'en portait pas. Une distance de 2 m entre nous suffisait alors à la protéger.

Or ce matin, elle m'annonce, avec une quasi fierté aussi, qu'elle craint moins le covid qu'auparavant parce qu'elle est "à demi vaccinée" ! Je lui demande ce qu'elle veut dire par là et elle me répond que l'Ordre des Médecins (le même que plus haut) a organisé une campagne spécialement pour eux, les médecins, et qu'elle a reçu la première piqûre !!! 

Chantal

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal