Témoignage

Orthophoniste révoltée et prête à mordre

Antoine a 71 ans et il a la maladie de Parkinson. Il vit dans le rez-de-jardin de la villa de son frère, dans environ 15m2.
Antoine et moi nous entendons très bien, venir au cabinet était son plaisir de la semaine, nous papotions et nous travaillions sur ses troubles cognitifs. Antoine est jeune mais la maladie est allée très vite chez lui. Il n’articule quasiment plus et il se déplace très lentement. Mais Antoine est motivé et courageux : il va à pied chez le kiné 3 fois par semaine et il vient me voir au cabinet.
Hélas en mars dernier, Antoine est tombé et sa belle-sœur ne veut plus qu’il prenne le risque de venir jusqu’ici. Je vais donc à domicile le voir.

Depuis le confinement il n’est plus sorti du tout. Il vit seul dans son petit appartement et ne voit que les infirmiers et moi.

Je ne vois plus la lueur de malice dans ses yeux. Il veut sortir, il veut voir du monde, mais son frère ne veut pas : « À la télé ils disent que c’est dangereux dehors, surtout pour des personnes fragiles comme toi, je préfère que tu restes chez toi ».
Antoine et moi sommes révoltés mais il n’a plus la force de se battre.
Alors j’ai décidé de le faire pour lui.
Parce qu’Antoine mérite qu’on se batte et qu’on combatte la peur permanente dans laquelle nous font vivre les médias. Toute la journée.

FR

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal