Témoignage

Où es-tu cohérence ?

Bonjour,

J'ai 27 ans et je voudrais vous confier mon histoire. Comme vous tous j'ai subi depuis plus d'un an un dérèglement psychologique assez énorme.

En effet du jour au lendemain nos vies ont été lourdement impactées par un tourbillon d'incohérence. Alors pour ma part au début, esprit critique dans une main, bonne citoyenne dans l'autre, j'ai été très vite tourmentée entre ces deux axes. Je me suis dit c'est peut-être temporaire, ça va vite passer... Puis j'ai été séparée de mes proches, pendant deux mois on m'a interdit l'accès aux écuries où était mon cheval en situation de handicap (plus de 10 ans que je le vois tous les jours).

On m'a privée de mon sourire, de mon mécanisme naturel de respiration ... de tout échange social et humain.

Au nom de QUOI ou de QUI ?

J'ai ma réponse sur le sujet mais je la garderais pour moi car l'objectif de mon témoignage n'est certainement pas d'influencer. Je veux simplement dire la vérité.

Jusque-là j'ai supporté, j'ai encaissé, j'ai littéralement subi. Puis ma grand-mère, celle qui est comme ma mère, est tombée malade... On lui a diagnostiqué d'abord une embolie pulmonaire, puis ensuite il nous on dit cancer du foie.

J'apprends qu'elle est à l'hôpital un matin... Alors je m'empresse de vouloir lui parler, de la voir, la rassurer, être présente. Seulement on me dit : " Ah non mademoiselle, les visites de vos proches malades sont interdites. Vous comprenez même avec le masque et la distance...mais vous pouvez déposer des affaires si vous voulez." Me voilà en route vers l'hôpital le cœur en peine, une seule envie, pouvoir être avec elle dans ce moment difficile.

J'arrive à l'accueil et là on me dit de monter au bon étage pour y déposer les affaires... je vous laisse imaginer ma stupéfaction et ma frustration contre encore une fois cette incohérence. Il s'en est suivi des longues heures au téléphone à lui parler, être avec elle, même à distance.

Au nom de QUOI ou de QUI ?

Un beau jour on nous dit qu'elle peut sortir. Vous êtes bien assis ? Mais elle a le COVID 19, bah voyons en plus du reste mais elle peut sortir !!!! Une semaine c'est le temps qu'il a fallu à mon ange gardienne pour décliner et se diriger vers ces dernières heures.

Car oui le vendredi elle est repartie en ambulance en urgence.

Le DIMANCHE on m'a appelée pour me dire "Vous pouvez venir lui dire au-revoir, c'est terminé. "

Donc là, on a pu rentrer dans la chambre d'hôpital pour lui dire AU-REVOIR.

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal