Témoignage de :

Parcours (du combattant) de soin covid

23 janvier 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Bonjour à tous,

Je suis non vaccinée et jusqu'à présent, je suis passée entre les gouttes. Aujourd'hui, j'ai le covid (si c'est bien lui).

Premier jour, alors que j'avais très mal à la tête, beaucoup de fièvre, j'ai dû procéder à une lecture d'Ameli, qui était pleine de contradictions. Ensuite, comme je ne suis pas vaccinée, j'ai dû demander une ordonnance en urgence à mon médecin, afin que le test soit pris en charge. La secrétaire m'a bien recommandé de ne prendre que du doliprane. Ça m'a contrarié. J'ai mes recettes de grand-mère. Les médecins ne nous soignent pas...

Le médecin m'a dit, alors que je lui demandais de l'ivermectine pour atténuer l'inflammation pulmonaire, au cas où ça s'aggrave, que c'était dangereux, etc. alors que 3 mois plus tôt, il m'avait promis que si j'étais malade, il me donnerait des antibiotiques.

Que s'est-il passé entre temps ? pression de la sécurité sociale ? de Mr Veran ? il m'a dit aussi, que si au bout de 10 jours (à ne rien faire), j'ai un problème respiratoire, je dois aller aux urgences, histoire de remplir les lits des hôpitaux déjà surchargés. Je savais que ce genre de situations était vrai, mais je n'ai rien répondu car je pense qu'il a subi des pressions.

Ensuite, je devais faire le test antigénique, j'ai fait ce choix, car à la pharmacie de mon village, ils m'ont prise tout de suite. Ce qui n'est pas le cas à l'hôpital d'Albi ou les gens attendent dehors pendant 3 ou 4 heures et il a fait très froid ces derniers temps.

Voilà les non-sens de notre société et pour moi, la volonté de ne pas soigner pour que les gens se fassent vacciner, alors que même si on l'est, ça n'empêche pas d'être malade, vu que le virus a muté. Je vais aux manifs, j'entends des choses extravagantes et je ne veux pas y croire, mais la situation est inquiétante à tous les niveaux. Le non remboursement de l'homéopathie, l'huile essentielle de lavande dangereuse, je ne vais pas citer la liste des médicaments qui ont tués des gens. On pourrait écrire un roman....

Je vous remercie pour le travail que vous faites.

 

PB

Défilement vers le haut