Témoignage

Pass sanitaire : santé en danger et maltraitance de la personne

A nos gouvernants :

 

Votre pass sanitaire est dorénavant obligatoire pour protéger les plus fragiles dites-vous et donner un élan à la vaccination qui avance bien évidemment pour la simple et unique raison que pour plusieurs professions elle est OBLIGATOIRE ou il y a SANCTIONS.

 

Pour les autres, le droit de vivre en revient aussi à la vaccination non obligatoire d'où un choix plus que restreint.

 

Je suis soignante, pas anti vax, suffisamment instruite, réfléchie et responsable.

Vous vous permettez sans cesse de nous faire la leçon à nous, citoyens, en nous insultant et en nous mettant sur le dos les contaminations et les décès dû au covid pour les non vaccinés. Sachant que vous seuls avez laissés les frontières ouvertes à chaque nouveau variant. Vous seuls n'avez pas respectés les gestes barrières avec des poignées de mains ,des bisous en veux tu en voilà, des soignants malades rappelés pour manque de personnel grâce à vous depuis des années.

 

En fait, je me pose une question, moi petite soignante irresponsable, mal instruite, moi qui selon vous ne comprends rien et qui malgré tout, suis capable de me remettre en question : Vous chers dirigeants tellement irresponsables, vous rendez vous compte que vous l'êtes ? Vous rendez vous compte que d'ici peu ce ne sera pas le covid qui tuera mais toutes les pathologies de personnes non diagnostiquées, non soignées puisque pass sanitaire INACCEPTABLE dans ces lieux où l'on doit soigner suivant le serment d'Hippocrate sans aucune DISTINCTION, comme des soignants dignes de ce nom.

 

Vous rendez vous compte que les enfants n'ont plus une vie d'enfants et que nos jeunes ne connaîtrons pas l'insouciance que nous avons connue ?

Que vous leur faîtes prendre des risques pour protéger les fragiles ?

Toute la vie est devant eux, les risques de maladie grave du covid est faible ni plus ni moins que pour une pneumonie ou autre même la rougeole est 11 fois plus mortelle !.

 

Oseriez vous demander aux Philippines de vacciner leurs enfants, vu le désastre de dingvaxia tellement prometteur qu'il a fait scandale !

Vous rendez vous compte que vous avez rejeté la loi sur l'euthanasie qui reste un choix non imposé mais que parallèlement vous nous volez des années de notre vie, que vous prenez le risque de graves conséquences pour notre santé en demandant à des médecins de vacciner sans consentement de l’intéressé ? Est ce bien éthique tout ça ?.

 

Eh bien, chers gouvernants, je ne profiterai pas de mon pass sanitaire que vous m'avez imposé pieds et mains liés qui me reste en travers de la gorge bien que je croie en la vaccination en règle générale, sauf quand vous me l'imposez sous peine de perdre mon salaire donc mon travail.

Quand vous faites que je ne puisse plus me faire soigner sous prétexte que vous voulez imposer vos propres choix, que vous mettez mes enfants et ma famille en danger (dépression, précarité, fac en distanciel (vous connaissez les droits fondamentaux de l'enfant de l'adulte de Maslow ) sans compter les personnes âgées ou en fin de vie ,ou même les patients hospitalisés qui décèdent seuls ou qui n'ont pu voir leurs proches au compte gouttes!!!. Ça pour moi soignante c'est le manque d'humanité, de respect des droits de l'Homme le plus inconcevable en tant qu'être humain pensant et agissant en tant que tel.

 

Je suis vaccinée, je ne présenterai pas mon pass sanitaire pour des rendez vous à venir à l'hôpital, quitte à en repartir sans rien.

Je n'irai plus au restaurant ou autres.

J'IRAI VISITER DES PROCHES A L'HOPITAL SANS PASS SANITAIRE, leur tenir la main, tous les jours toutes les heures quitte à y dormir et j'espère que les médecins et les soignants se battrons pour respecter ce pour quoi ils ont signé : LE RESPECT DE L'HUMAIN sans condition, sans distinction, en respectant le libre choix éclairé de chacun.

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal