Témoignage

Petit aperçu de mon expérience terrain pour participer à l’échange des connaissances :

Je note une inflammation importante sur 100% des personnes vaccinées, entraînant des symptômes très variés selon les différents cas cliniques ou retour ou aggravation de symptômes antécédents, et une augmentation du taux de cholestérol chez 100% des patients vaccinés.

Sur 10% des personnes, après désinflammation, les patients sont plutôt très bien, même mieux que jamais.

En revanche sur 90% d’entre eux :
Je note ce matin : 5 patients masculins, âge moyen 65 ans, avec des symptômes importants d’inflammation des reins et de la vessie (infection urinaire, prostate) après 1 à 3 mois de la dernière dose de Pfizzer.

Exemple de cas très variés cette semaine et je n’exagère rien :

Un patient de 35 ans, contractant la mononucléose une semaine après la deuxième injection de Pfizzer.

Un homme de 49 ans, un cancer de l’œsophage en rémission, contracte une tumeur au foie après injection Pfizzer (lésions sur le foie découvertes au scanner de contrôle).

Une jeune femme de 25 ans, règles hémorragiques après la deuxième dose de vaccin Pfizzer

Un homme de 70 ans, très fortes palpitations après 2e dose d’Astra et insomnie

Un homme 78 ans AVC après 2e dose Astra

Je note également qu’entre un à trois mois après l’injection de l’ARN, le patient contracte une sorte de rhume/bronchite qui dure entre cinq jours et trois semaines, effectue un test PCR par mesure de prudence et constate qu’il n’a pas la COVID mais tous ses symptômes.

Avec toute ma sympathie !

Merci d’exister et pour toutes les actions que vous avez le courage de mener.

Cabinet d’Acupuncture en Bretagne

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal