Témoignage

Peur de l’avenir

Depuis le début de cette soi-disant "crise sanitaire", je suis persuadée que tout ce qui en découle n'est que mensonge et manipulation. Un virus qui est devenu le centre du monde en si peu de temps et dont on nous assène chaque jour, depuis environ 1 an, qu'il est notre ennemi de guerre. Il est vrai que lors du premier confinement, je m'amusais du comportement de certaines personnes se pliant de bon gré aux recommandations puis aux obligations du gouvernement, même sans que cela ne soit nécessaire (porter le masque alors que seul dans la rue ou la voiture par ex.). 

Puis, plus le temps passait avec de nouvelles mesures, tout aussi ridicules à mes yeux, plus l'angoisse montait. Pas par peur du virus, mais par peur de ce que le gouvernement allait encore nous pondre comme aberrations. Le deuxième confinement a fini par m'atteindre moralement. Les gens que je croisais étaient encore plus dans la panique de choper ce virus et moi je bouillonnais intérieurement de leur crédulité sans fin. 

J'ai bien essayé d'argumenter, auprès de mon entourage proche, sur les failles et l'illogisme des mesures imposées ainsi que sur les données gonflées et opaques sur les décès, hospitalisations et cas positifs. J'ai tenté de leur expliquer en détails pourquoi, scientifiquement parlant, on ne pouvait se fier à ce que racontent les médias généraux et le gouvernement sur la détection des cas, sur les mesures censées enrayer l'épidémie et sur les vaccins. Mais cela n'a servi à rien. Pour mon entourage, c'est moi qui ai tort, qui ne suis pas lucide, qui ne crois pas au virus et suis anti-vaccin. Alors que je ne renie absolument pas l'existence du virus et trouve certains vaccins utiles (mais pas tous). De son propre aveu, un de mes proches dit ne pas vouloir chercher plus loin, car c'est trop compliqué pour lui, mais il trouve cependant totalement normal tout ce qui est imposé à la population. Comment peut-on adhérer à quelque chose sans en comprendre les tenants et les aboutissants avant de se faire son propre avis et de pouvoir argumenter son opinion comme il se doit. J'ai donc compris que je ne pouvais pas débattre de cette situation avec mes proches, ni leur faire ouvrir les yeux sur ce qui se passe réellement et sur l'avenir sombre qui semble se présager. 

 J'ai peur qu'on nous retire encore plus de libertés. Tout comme la recommandation de l'Académie de Médecine de ne plus parler ni téléphoner dans les transports en commun en France, ou comme l'interdiction de chanter en Suisse, sous prétexte d'accroître le risque de contamination. Bientôt, on nous empêchera peut-être de parler même dans les magasins ou chez nous pourquoi pas. A moins qu'on nous oblige à porter une combinaison complète aseptisée pour être bien sûr de protéger les autres. Après tout, plus rien n'est impossible. 

J'ai également peur que le projet de loi 3714 soit voté et mis en place dans les semaines ou mois à venir. Une atteinte de plus à notre liberté et à notre droit de choix vaccinal. Il est hors de question que j'aille me faire vacciner contre le Covid-19 (je mise plutôt sur mon système immunitaire qui pour l'instant ne m'a pas fait défaut). Mais j'ai conscience que si ce projet venait à passer, je ne pourrais certainement plus sortir du tout, ne serait-ce que pour faire mes courses ou voir le peu d'ami(e)s que j'ai. Car qui dit qu'avec ce projet de loi on ne nous interdira pas l'accès aux magasins alimentaires si pas vaccinés, ou qu'on ne nous interdira pas de voir nos proches ou nos ami(e)s. Moi qui fais partie des méchantes personnes ne voulant pas se faire injecter leur saloperie. 

 Je m'attends presque à ce qu'on nous réprimande d'une amende ou d'une interdiction d'accès aux magasins si on ne porte pas leurs nouveaux masques, qu'ils disent ne plus être efficaces pour la lutte contre le Covid-19. 

 Voilà, ce qui me fait peur. Toute cette folie, cette hystérie autour d'un virus. J'ai tellement hâte que tout cela se termine. Que tout redevienne comme avant, qu'on retrouve nos libertés bafouées. Mais j'ai bien peur d'en espérer de trop. L'avenir que j'entrevois me semble bien morose. 

 Willow 

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal