Témoignage de :

Peut-on dénoncer l’apartheid sanitaire ?

16 juillet 2021

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Bonjour,

Je vous félicite pour vos actions au milieu du "silence assourdissant" dans lequel l'apartheid
sanitaire vient d'être instauré.

Ne pourront accéder à certains endroits que les citoyens de 1ère classe. Comme du temps de la ségrégation, de l'apartheid, des lois de Nuremberg ou comme à Gaza. D'accord, ici c'est, officiellement, pour raison de santé mais personne n'aurait protesté si l'on avait réservé l'entrée des clubs échangistes aux seuls séronégatifs ?

Pour avoir collé des QR Codes constellés de swastikas dans le but de dénoncer le "pass sanitaire", on peut passer 6 heures en garde à vue.

Vive le Nouvel Ordre Mondial, dans lequel nous ne sommes plus présumés innocents puisque sains mais présumés coupables puisque potentiellement contagieux. J'ai vécu, je peux quitter ce monde et aller retrouver mon père et notre Père, mais quel monde sommes-nous en train de laisser à nos enfants et petits-enfants ?

Que Dieu vous garde, Dr Fouché et tous les autres !

Défilement vers le haut